À égalité !

Les paradis fiscaux au cœur de la crise des inégalités

À l’heure actuelle, 7600 milliards de dollars, soit plus que le PIB combiné de l’Allemagne et du Royaume-Uni, sont détenus sur des comptes offshore par des particuliers. Si des impôts étaient payés sur les revenus que génère cette richesse, les gouvernements pourraient bénéficier de190 milliards US $ chaque année.

En Afrique, les sommes perdues couvriraient à elles seules les soins de santé susceptibles de sauver la vie à 4 millions d’enfants et permettrait d’employer suffisamment d’enseignants pour pouvoir scolariser tous les enfants africains.

Au Canada et au Québec, c’est à coup de milliards de dollars que les gouvernements pourraient réinvestir dans les services publics s’ils luttaient efficacement contre les paradis fiscaux.

Si nous voulons vaincre les inégalités extrêmes et la pauvreté, il est temps de mettre fin à l’ère des paradis fiscaux !

Mettons fin à l’ère des paradis fiscaux !

Bouton_Md_perdus

 

Bouton_petition_Paradis_fiscaux


En janvier 2014, Oxfam révélait que 85 personnes possédaient autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Trois ans plus tard, ce ne sont plus que 8 personnes qui possèdent autant de richesses. Il s’agit d’un chiffre alarmant qui montre que le fossé entre les grandes fortunes et le reste de la société ne cesse de s’accentuer.

Ces inégalités criantes ne sont pourtant pas inévitables. Elles résultent de choix politiques et économiques. En tant que société, nous pouvons faire des choix différents. Ensemble, nous pouvons mettre fin aux inégalités économiques extrêmes !

Le saviez-vous ?

  • Les 1 % les plus riches possèdent davantage que le reste de la population mondiale.
  • Les 8 personnes les plus riches du monde possèdent autant que les 3,6 milliards de personnes les plus pauvres.
  • Depuis 2000, la moitié la plus pauvre de la population mondiale n’a récolté que 1 % de l’augmentation des richesses dans le monde, alors que les 1% les plus riches se sont partagé la moitié de cette hausse.
  • Le revenu annuel moyen de 10 % les plus pauvres dans le monde a augmenté de moins de 3 $ en près d’un quart de siècle. Autrement dit, leur revenu journalier a augmenté de moins d’un cent par an.
  • Chaque année, 100 millions de personnes dans le monde sombrent dans la pauvreté, car elles doivent payer leurs soins de santé de leur poche.
  • Chaque année, les pays en développement perdent au moins 170 milliards de dollars de recettes fiscales dans les paradis fiscaux.

Pour en savoir plus