De Singapour à la Suisse : les pires paradis fiscaux au monde

Les paradis fiscaux sont au cœur d’un système mondial qui permet aux multinationales de se soustraire à leur juste contribution fiscale, tandis que 896 millions de personnes dans le monde sont en situation d’extrême pauvreté. Sur les dix plus grandes entreprises au monde, neuf recourent à des paradis fiscaux. On estime que l’évasion fiscale des entreprises prive les pays pauvres d’au moins 100 milliards de dollars chaque année.

Un nouveau rapport d’Oxfam identifie les 15 pires paradis fiscaux au monde. De Singapour à la Suisse, cette liste démontre que parmi eux ne se trouvent pas seulement de lointaines îles tropicales. Par ailleurs, ces 15 paradis fiscaux ne sont que la partie émergée de l’iceberg.Ils sont en première ligne dans le nivellement par le bas de l’impôt sur les sociétés dans le monde qui voit les gouvernements s’engager dans une course à qui réduira le plus la fiscalité des entreprises. Ce faisant, les États nuisent non seulement à leur propre économie, mais aussi à celle des autres pays.

Explorez notre carte interactive



bouton-carte