Alain Deneault Alain Deneault, ambassadeur de la campagne À égalité ! depuis janvier 2016

Alain Deneault, ambassadeur de la campagne À Égalité

« Oxfam International a été une des premières organisations, dès le début des années 2000, à analyser le problème des paradis fiscaux pour s’expliquer le phénomène de l’appauvrissement chronique des populations du Sud. Elle s’est aussitôt employée à informer le public des pratiques d’évitement fiscal massif que des entreprises multinationales et des particuliers fortunés mènent par leur biais. Exemplairement, elle a compris en quoi l’enjeu des législations de complaisance concerne son champ de préoccupation et les objets sur lesquels elle travaille et elle est en cela un modèle pour les organisations œuvrant dans des secteurs aussi variés que l’éducation, la culture, la santé, l’économie locale, la solidarité sociale, l’aménagement du territoire ou l’agriculture, et qui en ont soupé de se faire dire par les gouvernements qu’ils n’ont plus d’argent, alors que les capitaux n’ont jamais été aussi concentrés entre les mêmes mains. »
Alain Deneault

Actualité

Le 3 avril dernier, les Panama Papers ont révélé comment des milliards de dollars se retrouvent dans les paradis fiscaux. Oxfam interpelle à nouveau  tous les gouvernements, qu’ils soient riches ou pauvres, à mettre fin aux paradis fiscaux car c’est leurs citoyens – leur électorat – qui sont les plus grands perdants dans toute cette histoire.

La fuite des Panama Papers coïncide par ailleurs avec le lancement du livre d’Alain Deneault : Une escroquerie légalisée. Précis sur les paradis fiscaux (Écosociété), dans lequel Oxfam-Québec signe la postface. En cinq chapitres d’une redoutable efficacité, Alain Deneault soulève la question politique de cette escroquerie légalisée que sont les paradis fiscaux. Comment les définir, quelles sont les conséquences dramatiques de cette spoliation et, surtout, comment mettre fin politiquement à cette loi des puissants ?

Acheter le livre publié chez Écosociété.

Tout comprendre sur les paradis fiscaux.

Alain Denault Radio Canada

Bibliographie

Natif de Pointe-Gatineau, le philosophe et essayiste Alain Deneault est l’auteur de plusieurs essais et articles scientifiques :

  • Noir Canada (Écosociété 2008 – prix Richard-Arès, catégorie essai) pour lequel il a été poursuivi avec ses coauteurs pour un montant de 11 millions de dollars par deux minières canadiennes. Une entente hors cour a été conclue en 2011 avec Barrick Gold. L’ouvrage a été retiré de la circulation après une lutte de plusieurs années permettant à l’opinion de partager une lecture critique sur le rôle controversé des sociétés minières dans les pays du Sud.
  • Offshore-Paradis fiscaux et souveraineté criminelle (Écosociété/La Fabrique 2010)
  • Paradis sous terre (Écosociété/ La Fabrique 2010)
  • Gouvernance – Le management totalitaire (Lux 2013 – finaliste au prix du Gouverneur général du Canada, catégorie essai)
  • Paradis fiscaux. La filière canadienne (Écosociété 2014).

Docteur en philosophie de l’Université Paris-VIII et titulaire de diplômes en esthétique de la Sorbonne (Université Paris-Ill), Alain Deneault enseigne la théorie critique à l’Université de Montréal et tient une chronique dans la revue Liberté. Reconnus pour ses enquêtes fouillées, ses batailles contre les compagnies minières et les paradis fiscaux, ses ouvrages analysent l’univers complexe des systèmes politiques et financiers. Il y dénonce le laisser-faire des États de droit et la responsabilité légendaire du Canada.

Il est chercheur au Réseau pour la justice fiscale et ambassadeur, depuis janvier 2016, de la campagne À égalité ! À la recherche des milliards perdus d’Oxfam-Québec. Dans son dernier ouvrage, Médiocratie (Lux 2015), il dénonce l’absence d’esprit critique et la médiocrité qui est devenue une norme sociale acceptée par bon nombre de cercles de pouvoir. Plusieurs thèmes y sont abordés tels que l’omniprésence des experts, la mauvaise qualité de la recherche universitaire ou la pauvreté du langage.