Accélération d’entreprises innovantes féminines

Contexte

Alors qu’au Bénin, 20 % de la population est composée de jeunes âgés de 18 à 30 ans, plus de la moitié d’entre eux sont en situation de sous-emplois (INSAE, 2010). Le chômage, et plus généralement la précarité des emplois, ont conduit à l’essor d’une économie informelle, stratégie de survie qui consiste à développer de petites activités génératrices de revenus en dehors de tout cadre règlementaire.

La question du sous-emploi des jeunes et de leur autonomisation économique est donc particulièrement préoccupante et dans ce contexte, les femmes sont davantage vulnérables : inégalités dans l’accès a l’éducation ainsi qu’au marché du travail, inégalités dans l’accès au crédit, à la propriété foncière, etc.

Oxfam au Bénin a donc décidé de concentrer une partie de ses activités sur les questions d’autonomisation économique des jeunes femmes qui exercent dans le secteur agricole et agroalimentaire. En effet :

  • les femmes représentent environ 52 % de la population béninoise et vivent majoritairement en milieu rural
  • elles effectuent 60 à 80 % des travaux agricoles et fournissent jusqu’à 44 % des prestations nécessaires pour la survie de leurs familles (Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, 2014).
  • Le manque d’appui technique, de formations et de moyens financiers sont des difficultés importantes qui maintiennent les jeunes femmes dans des activités informelles. Selon le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin, le taux d’échec des entreprises est de 80 % au cours des cinq premières années.

Le projet

Le projet intervient auprès de 100 femmes âgées de 18 à 34 ans, dans le développement de leur entreprise agricole par le biais d’un appui technique et financier.

Pour ce faire, durant la première année du projet, une étude de base documentant la situation des femmes, les obstacles qu’elles rencontrent dans leurs pratiques d’affaires ainsi que leurs besoins a été réalisée.

Dans un deuxième temps, des formations sur la gestion d’entreprise (leadership, ressources humaines, comptabilité, marketing, plan d’affaires, etc.) ainsi que sur les nouvelles techniques agricoles leur sont dispensées par des partenaires au projet.

Pour finir, un appui financier au travers d’un fonds d’appui aux solutions innovantes sera disponible pour les participantes au projet.

 

Durée du projet : 28 mois
Lieu : Provinces de l’Atlantique, Littoral, Ouémé, Plateau

Champs d’expertise : autonomisation économique des jeunes et des femmes

Partenaires : Le Groupement des Exploitants Agricoles du Bénin (GEA-Bénin), Centre de Développement Économique Local de Cotonou (CDEL), La Compagnie F et le SAJE

Bailleur : Ministère des relations internationales et de la francophonie du Québec, Affaires mondiales Canada