Ouvrir le marché de l’emploi aux femmes et aux jeunes autochtones

Le projet FOMIN d’Oxfam-Québec, un modèle d’insertion professionnelle pour les jeunes autochtones et les femmes, se tient sur quatre ans dans la ville de El Alto, en Bolivie.  

CONTEXTE
El Alto est considérée comme une des villes les plus pauvres de la Bolivie. Sa population est marquée par une grande diversité culturelle : plus de la moitié des résidents s’identifient comme autochtones. 

La ville connait également la plus forte croissance démographique du pays, près du tiers de sa population a moins de 30 ans. L’accès des jeunes à des emplois décents et à de bonnes conditions de vie se voit considérablement réduit.  

LE PROJET FOMIN
Le projet vise à diversifier et à augmenter les opportunités d’emploi pour les jeunes en leur donnant accès à des formations techniques, facilitant ainsi leur intégration au marché du travail.

 

À terme, Oxfam-Québec et ses partenaires comptent former plus de 3 000 jeunes chaque année, en plus de sensibiliser 100 entreprises sur les problèmes vécus par les jeunes autochtones en recherche d’emploi.  

Durée du projet : de mars 2015 à mars 2019
Lieu : Ville de El Alto, Bolivie
Champs d’expertise : Autonomisation des jeunes
Partenaires : Fondation INFOCAL La Paz, Compa Trono et Wayna Tambo
Bailleurs : Fonds multilatéral d’investissement, Banque interaméricaine de développement (BID)