Photo: Simon Trépanier

Pour la culture des bédouins en territoire occupé

Autrefois connus comme des tribus exclusivement nomades, les éleveurs Bédouins voient aujourd’hui leur mode de vie grandement chamboulé par les conflits qui affectent leurs territoires. Si seulement 5 % sont encore nomades à ce jour, la majorité des Bédouins continue tout de même de vivre d’une agriculture pastorale.

Les conditions précaires et l’accès difficile à une eau salubre entrainent une forte présence de parasites qui affecte les troupeaux. Les bêtes souffrent fréquemment de diarrhée ou d’avortements spontanés. Le taux de mortalité au sein des troupeaux est très élevé. Les coûts des médicaments nécessaires sont élevés, sans compter ceux reliés à la visite d’un vétérinaire. La situation instable de la région fait que les vétérinaires chargent très cher pour se déplacer. En réponse à cette situation, un projet de services vétérinaires gratuits a été élaboré par Oxfam avec le Palestinian Livestock Development (PLDC).  En 2016, on peut compter 20 communautés bédouines aux alentours de Jérusalem qui reçoivent les visites de vétérinaires.

Faisant partie du même projet administré par Oxfam, l’organisation palestinienne Land Research Center (LRC) prévoit sous peu la rénovation d’une citerne pouvant contenir 110 000 litres d’eau à Ma’azi Jaba.

LE PROJET

Le projet vise à soutenir la sécurité alimentaire et à assurer la protection des moyens de subsistance en renforçant la résilience des communautés face aux ordres de démolition d’infrastructures et de déplacement de populations. L’objectif principal du projet est de maintenir les moyens de subsistance et la résilience des groupes vulnérables par des interventions multidimensionnelles. Le projet contribue à soutenir les groupes cibles par : i) des services de soutien à l’élevage; ii) l’accès à l’eau pour les petits agriculteurs; iii) des activités génératrices de revenus pour les ménages vulnérables; et iv) le soutien à la résilience des communautés visées par les ordres de démolition et de déplacement

BAILLEUR 

Affaires mondiales Canada (AMC)

EXPERTISE CONCERNÉE

Urgence humanitaire

Sécurité alimentaire

DURÉE DU PROJET

Septembre 2013 à septembre 2015