Art social et éducation populaire au Salvador

Au Salvador, Oxfam-Québec conjugue art social et gestion rationnelle des ressources naturelles. C’est une approche novatrice en éducation populaire que nous avons initié avec notre partenaire ONE DROP au Nicaragua tout d’abord, puis au Honduras avant de l’implanter au Salvador.

Quand l’art est au service de la communauté et de l’environnement

Depuis 2010, Oxfam-Québec travaille avec des partenaires locaux pour mobiliser la population des municipalités de Conrinto et de Cacaopera au Salvador à travers des activités d’art et d’éducation populaire pour favoriser une meilleure gestion de l’eau et une protection accrue des ressources naturelles.

Nos partenaires

Avec Équipo Maíz, nous produisons des documents et des guides sont produits et distribués en milieu scolaire afin de vulgariser la problématique des changements climatiques ou de la gestion responsable de l’eau. Ces jeunes deviennent alors des moteurs de changements dans leur propre famille, un peu comme les jeunes québécois qui incitèrent leurs parents à recycler dans les années 1990 ici.

Les artistes professionnels de la Asociación de Arte Dramático (AAD) offrent des prestations théâtrales en plein air, dans des écoles et dans des lieux communautaires afin de sensibiliser la population à la problématique de l’accès à l’eau potable et à l’importance de protéger l’environnement. Suite aux représentations, le public est invité à poser des questions et à prendre part à des discussions animées.

En collaboration avec Escénica, des ateliers de cirque, de théâtre, de clown et de maquillage sont organisés dans les municipalités, pour des jeunes artistes en devenir. Au contact des professionnels du milieu artistique, les jeunes s’animent et se métamorphosent en bouffons, en jongleurs ou en échassiers pour divertir les foules. Les spectacles et défilés qu’ils offrent dans leurs municipalités deviennent alors une occasion de parler de changements climatiques, de gestion durable de l’eau et de respect de l’environnement.

Un grand merci à Brian Johnston et Isabelle Viens, deux coopérants volontaires d’Oxfam-Québec, pour leur collaboration à la préparation de cet article sur nos projets en art social au Salvador.

En savoir plus sur notre projet