L’art social au service de la sécurité alimentaire

Oxfam-Québec et ONE DROP poursuivent leur partenariat dans la consolidation du projet Eau, mené au Salvador. Ce projet permet l’accès à l’eau potable et au microcrédit à des familles paysannes et à des petits agriculteurs.

Contexte

Le département de Morazán est le plus pauvre du Salvador. Son indice de pauvreté est le double de la moyenne nationale et le taux d’analphabétisme est le plus élevé du pays. Morazán est aussi la région la plus sèche du pays.

Le projet eau

Le projet Eau se distingue grâce à son approche novatrice, où les arts et la culture deviennent des outils de sensibilisation, d’éducation et de mobilisation de la population. Ce projet repose aussi essentiellement sur l’approche « trépied », associant la technique, l’éducation populaire et l’accès au microcrédit.

Depuis sa mise en place, le projet a entre autres permis de développer les compétences de 850 personnes en matière d’environnement, en plus de donner l’accès à l’eau potable à 1 100 familles.

À terme, Oxfam-Québec et ONE DROP comptent offrir des ateliers de formations techniques à 100 jeunes pour qu’ils deviennent des agents de changement, en plus de remettre près de 400 microcrédits aux familles participant au projet.

Durée du projet : De juillet 2014 à juin 2016
Lieu : Municipalités de Cacaopera et Morinto (département de Morazàn), El Salvador
Champs d’expertise : Sécurité alimentaire et développement agricole
Partenaires :
– Agencia de Desarrollo Económico Local de Morazán (ADEL Morazán)
– Asociacion Cultural para las Artes
– Grupo Teatral Escenica Grupo Maiz
– Oxfam America/Campanas CRECE/Proyecto Ahorro Comunitario BID
– Microregion Nor Oriental de Morazan (MRNODEMO)
– Foro del Agua
– Sistema des actors para el desarollo (SAD-Torola)
Bailleur : Fondation One Drop