L’abolition de la pauvreté commence avec les droits de l’homme

L’abolition de la pauvreté commence avec les droits de l’homme

Oxfam-Québec est engagé à promouvoir les droits de l’homme

Le respect des droits de l’homme aidera les citoyens et citoyennes à s’extraire de la pauvreté, de l’inégalité entre les sexes et de l’injustice, à affirmer leur dignité et à garantir le développement durable de leur collectivité, de leur pays et du monde entier. Pour ces raisons et encore plus, nous appuyons un engagement basé sur les droits de l’homme.

Nous croyons que tout être humain devrait avoir le droit :

  • D’être traité ou traitée en égal
  • De se faire entendre
  • De se protéger des dangers
  • D’assurer sa subsistance
  • D’avoir accès aux services de base

L’égalité avant tout

La majorité de la population pauvre du monde se compose de femmes, de personnes ayant un handicap ou de personnes faisant partie de minorités religieuses ou ethniques. Oxfam-Québec se bat pour mettre fin à ces discriminations. Pour ce faire, nous travaillons directement avec ces groupes pour améliorer leur accès aux services essentiels, au travail et à l’influence.

Le droit de s’exprimer et de se faire entendre

La plupart du temps, les populations marginalisées et pauvres n’ont pas la possibilité de se faire entendre, de faire valoir leur opinion et de faire respecter leurs droits. Elles ont peu d’influence sur les décisions qui les affectent directement, qui affectent leurs familles, leurs communautés, leurs pays et encore plus. Nous nous efforçons de faire en sorte que ceux qui sont au pouvoir écoutent activement et répondent aux besoins de leurs communautés.

Minimiser les risques

Se protéger des dangers est un droit fondamental. Les catastrophes naturelles et les guerres causent des souffrances innommables et très souvent évitables. Or,  les personnes qui vivent dans la pauvreté sont souvent incapables d’y faire face. Les risques d’abus, de violence et de maladie augmentent lors de catastrophes, mais en travaillant avec des partenaires locaux, nous pouvons aider les communautés à se reconstruire, à faire valoir les droits de l’homme et à être mieux préparées à se protéger à l’avenir.

Un droit à la subsistance, un droit à la vie

C’est un droit fondamental de l’homme que de pouvoir mener une vie décente. Nous nous battons pour :

  • De meilleures conditions de vie
  • Des conditions de travail supérieures
  • Des règles commerciales plus équitables
  • De meilleurs politiques au niveau national
  • Et encore plus.

Les services de bases : une nécessité pour les droits de l’homme

Nous ne pouvons pas atteindre des droits égaux pour tout le monde si nous ne pouvons garantir l’accès aux services de bases pour toute la population. Toute personne devrait avoir le droit à :

  • Une bonne santé et un accès aux services de santé ;
  • Une éducation et un accès à l’éducation ;
  • Un accès à de la nourriture saine et de l’eau potable.

Des millions de personnes à travers le monde n’ont pas encore accès à ces services, c’est pourquoi nous faisons des campagnes qui mettent l’accent sur les services de base. Une grande partie des maladies qui affligent les personnes qui n’ont pas accès aux services de santé pourraient facilement être évitées ou traitées.