Conseillère ou conseiller technique en environnement

Date prévue de départ : Novembre 2016
Durée du mandat : 2 ans
Statut : Coopérante ou coopérant volontaire
Lieu : République démocratique du Congo (RDC)

ORGANISATIONS PARTENAIRES

Les Divisions provinciales de la santé (DPS) de la Tshopo et de l’Ituri en République Démocratique du Congo (RDC) sont les partenaires d’Oxfam pour la réalisation d’un projet mères et enfants en santé financé par Affaires Mondiales Canada dans 15 zones de santé comprenant 215 établissements sanitaires.

CONTEXTE DU POSTE

En 2014, le taux de mortalité maternelle en République démocratique du Congo (RDC) atteint 846 décès pour 100,000 naissances (EDS-RDC, 2013-2014), le cinquième plus élevé au monde (OMS, 2014). Le taux de mortalité infantile régresse mais reste élevé: 104 décès pour 1,000 naissances en 2014. Avec un climat d’insécurité, les déplacements de populations, les violations aux droits humains, notamment les violences sexuelles dans l’Est du pays et un système de santé fragile, les défis sont gigantesques: les infrastructures de santé sont précaires surtout en zones rurales; la situation des médicaments est préoccupant; le personnel de santé a besoin d’être soutenue; la pauvreté chronique limite l’accès aux services et affecte la santé globale. La capacité de l’État à jouer son rôle en matière de planification et livraison de services de base a été fragilisée en raison des conflits armés.
Le Projet vise à réduire la mortalité chez les mères et les enfants dans les zones ciblées d’intervention. Les activités comprennent : des formations au profit de prestataires de soins; un renforcement des capacités en gestion pour les cadres et gestionnaires ainsi que de la Société Congolaise des Gynécologues et d’Obstétriciens (SCOGO); la réhabilitation/construction de maternités; la gestion des déchets biomédicaux; l’équipement médicale; des campagnes d’information misant des approches sexo-spécifiques; des campagnes de sensibilisation sur la maternité sans risques, la prévention de grossesse précoces et la prévention des maladies de l’enfance; le renforcement d’associations de femmes; l’appui aux femmes et aux jeunes à fin de participer de manière plus actives dans la gouvernance de la santé. Des appuis sont aussi prévus pour une amélioration de la qualité de l’information sanitaire ainsi que l’organisation d’événements de partage de connaissances et de réseautage pour le grand public canadien.
Les résultats intermédiaires escomptés comprennent : 1) une prestation améliorée de services de santé adaptés aux besoins des mères et des enfants de moins de cinq ans et respectueux de l’environnement dans les zones ciblées. 2) une utilisation accrue des services de santé par les populations locales, spécialement les femmes, les jeunes et les enfants de moins de cinq ans; et
3) un engagement accru du public canadien sur les enjeux touchant la santé des mères et des enfants dans les pays en développement.

MANDAT

Sous la responsabilité du chef de projet et en conformité avec les politiques, les normes et les procédures d’Oxfam, la conseillère ou le conseiller en environnement appuiera le projet dans la mise en oeuvre du plan de gestion environnementale qui sera élaboré par un consultant. Les grandes lignes de ce plan de gestion traitent de la gestion de déchets biomédicaux dans les centres de santé et l’adhérence aux normes environnementales dans la construction et réhabilitation de maternités.

RESPONSABILITÉS

En conformité avec les politiques, les normes et les procédures d’Oxfam, la conseillère ou le conseiller en environnement assume les responsabilités suivantes :

  • Tenir à jour de changements de contexte (enjeux, défis et règlementations) du pays d’intervention en matière d’environnement liés au projet.
  • Appuyer les partenaires locaux dans leur gestion de déchets biomédicaux.
  • Renforcer la gouvernance locale en matière de protection environnementale et d’adaptation climatiques.
  • Assurer que les plans de constructions et réhabilitation ainsi que leur livraison suit les normes environnementales établit.
  • Appuyer les partenaires et le projet dans l’évaluation des résultats atteints en matière d’environnement.
  • Coordonner le rapportage des résultats atteints.
  • Appuyer des structures de santé dans la diffusion d’informations sur des mesures d’hygiènes/assainissements au niveau familiale, villageois et urbain.
  • Contribuer à améliorer la performance environnementale des bureaux du projet en assurant notamment la mesure annuelle de l’empreinte carbone et la mise en oeuvre d’un Plan de gestion environnementale.
  • Appuyer le développement des activités visant à sensibiliser tous les acteurs du domaine de la santé.
  • Former les autorités locales, les organisations et la population visée par l’ensemble du projet sur le changement climatiques et l’impact de ces changements sur la santé et la production alimentaire à court et moyen terme.
  • Contribuer à la documentation des apprentissages et des innovations développés par Oxfam et ses partenaires (approches, leçons apprises, bonnes pratiques, témoignages, etc.).
  • Participer aux efforts de développement au Canada pendant et après le mandat outre-mer en contribuant au rayonnement du programme, des projets, des partenaires, etc. par des témoignages, des histoires de vie, des photos, des citations, etc.

QUALIFICATIONS ET EXIGENCES

STATUT

  • Être citoyenne ou citoyen canadien ou posséder le statut de résident permanent.

SCOLARITÉ

  • Diplôme universitaire en environnement, écologie, géographie, ingénierie, ou toute autre expérience pertinente (sciences naturelles et sociales).

EXPÉRIENCE DE TRAVAIL

  • Au moins trois années d’expérience pertinente en Environnement.
  • Expérience de travail en équipe multidisciplinaire.
  • Expérience de travail en développement international.

EXPÉRIENCE DE TRAVAIL À L’INTERNATIONAL ET DANS LE PAYS

  • Expérience de travail en Afrique.
  • Expérience de travail dans le RDC et/ou dans une zone post-conflit (un atout).

COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES POUR CE POSTE

  • Connaissance des problématiques liées à l’environnement dans le domaine de la santé ou dans la construction/réhabilitation/gestion de déchets.
  • Planification stratégique.
  • Multitâches.
  • Gestion axée sur les résultats.
  • Conception et adaptation d’outils de formation.
  • Facilitation et animation de groupes.
  • Très bonne connaissance du terrain.
  • Expérience de travail en équipe et en milieu multiculturel.

INFORMATIQUE

  • Maîtrise de la suite Microsoft Office 2010 (Word, Excel, Outlook et PowerPoint) et Skype.

LANGUE(S) DE TRAVAIL

  • Maîtrise du français parlé et écrit

CONDITIONS

  • Allocation mensuelle: Montant en fonction du coût de la vie dans le pays d’affectation;
  • Billet d’avion aller-retour;
  • Assurance voyage, assurance vie et invalidité;
  • Montant pour le logement;
  • Bourse permettant de faciliter la réintégration au Québec/Canada

COMMENT POSER SA CANDIDATURE

Ce poste vous intéresse ? Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d’intérêt), en spécifiant le titre du poste et le pays d’assignation dans l’objet de votre courriel à : [email protected]

Oxfam-Québec souscrit au principe de l’équité en matière d’emploi. Nous remercions toutes les candidates et candidats pour leur intérêt mais seules les personnes sélectionnées seront contactées.