Photo : CCCI

Des membres de la société civile canadienne participent au Sommet spécial de l’ONU

Une délégation de représentants d’organisations de la société civile canadienne se rendra à New York pour participer au Sommet spécial de l’ONU sur le développement durable, qui se tiendra du 25 au 27 septembre.

Après trois ans de négociations intergouvernementales, de consultations internationales auprès de millions de personnes et de recommandations sans nombre d’experts, les États membres des Nations Unies ratifieront cette semaine le document Transformer notre monde.

« C’est un moment fort pour tous les organismes canadiens qui travaillent à éliminer la pauvreté et à promouvoir la justice sociale », a déclaré Julia Sánchez, présidente-directrice générale du Conseil canadien pour la coopération internationale. « L’adoption et la mise en œuvre des nouveaux objectifs de développement durable (ODD) par la communauté internationale constituent une occasion en or de s’attaquer aux grands enjeux de notre époque comme les inégalités, la pauvreté extrême et les changements climatiques. »

Ce nouveau programme mondial remplacera les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui viendront à échéance cette année. Jusqu’en 2030, la communauté internationale sera donc guidée par 17 ODD, chacun tenant compte des dimensions économique, sociale et environnementale.

Des personnalités de renom, comme le pape François et Malala Yousafzai, prendront la parole lors de l’événement principal, tandis que de nombreuses autres activités, au cours desquelles des milliers de personnes et d’organismes se réuniront pour discuter de la mise en œuvre de ce nouveau programme de développement, se tiendront en marge du Sommet.

La délégation canadienne est formée de représentants d’ONG spécialisées dans le développement international, d’universitaires, de jeunes militants et de membres de réseaux nationaux comme le Conseil canadien pour la coopération internationale et la Fédération canadienne des municipalités.

Les objectifs de développement durable se distinguent par leur universalité, c’est-à-dire qu’ils visent à combattre la pauvreté en ne laissant personne pour compte.  Cela signifie que le Canada devra s’attaquer à la marginalisation et aux inégalités que subissent certains de ses groupes minoritaires, en particulier les peuples des Premières nations, en plus de contribuer à régler ces problèmes dans les pays moins développés.

« En travaillant avec les Canadiens, nous sommes à même de constater qu’ils se soucient grandement de la lutte à la pauvreté, au pays comme à l’étranger », explique Lauren Dobson-Hughes, directrice de campagnes de RÉSULTATS Canada. Nous allons à New York pour transmettre ce message aux dirigeants et pour leur faire savoir que les citoyens du monde s’attendent à ce qu’ils prennent des engagements sérieux à l’égard des ODD. »

Tout au long du Sommet, les membres de la délégation seront actifs sur les réseaux sociaux, et certains d’entre eux seront disponibles pour des entrevues avec des médias canadiens.
Ottawa, le 24 septembre 2015.

Notes

Représentants d’OSC participant au Sommet de l’ONU à New York et disponibles pour les médias :