Photo: Vincent Tremeau

Lac Tchad, théâtre d’une crise méconnue

Date de publication: Août 2016

Oxfam publie son rapport «Lac Tchad, théâtre d’une crise méconnue» qui témoigne d’une grave instabilité dans la région du lac Tchad. Environ 2,6 millions de personnes ont dû fuir les violences dans le bassin du lac Tchad, ce qui engendre l’une des plus graves crises humanitaires au monde, mais aussi l’une des plus méconnues.

Vous pouvez aider

«Dans cette partie méconnue du monde appelée le bassin du lac Tchad, le conflit violent qui a éclaté il y a sept ans au Nigeria inflige une misère et des souffrances indicibles à des millions de personnes. Ce conflit s’est intensifié ces dernières années, se propageant dans les pays voisins du Niger, du Tchad et du Cameroun, et provoquant une crise humanitaire croissante. Pourtant, les victimes de cette crise sont largement ignorées
et ne bénéficient d’aucune aide internationale.»

Oxfam a échangé avec 35 familles d’accueil et de personnes déplacées établies dans sept localités au Niger et au Nigeria en avril et mai 2016. Elles ont fait part à Oxfam de leurs préoccupations principales, à savoir l’accès à la nourriture et à des activités génératrices de revenus.

Téléchargez le rapport: Lac Tchad, théâtre d’une crise latente méconnue