L’eau une ressource rare en Jordanie

 

Etaf Al-Khateeb, 71 ans, est l’une des bénévoles d’Oxfam qui se dédie à sensibiliser sa communauté aux défis liés à la gestion de l’eau dans le cadre du projet “Répondre aux besoins en eau des communautés d’accueil en Jordanie” (AWANE).

« Je suis heureuse de contribuer à sensibiliser le public quant à l’importance de la conservation de l’eau… Je crois que c’est utile et que ça peut sauver des vies. »

La Jordanie est considérée comme l’un des pays où cette ressource naturelle se fait la plus rare. Bien que le pays fait face depuis longtemps à plusieurs défis entourant la gestion de l’eau, l’arrivée dans les dernières années de plus d’un million de réfugiés syriens a accru la pression sur les ressources du pays. Cela a aussi mis en évidence la nécessité d’un changement systémique lié à la gestion et la gouvernance de l’eau, ainsi que dans la manière dont les gens l’utilisent.

Responsable de l’organisation communautaire Alraya Al-Hashemeyeh et leader religieuse locale, Etaf occupe une place privilégiée dans sa communauté. Elle les encourage à réduire leur consommation d’eau et leur offre des conseils et leur propose des outils pratiques et des moyens innovants. Elle préconise la conservation de l’eau au quotidien et communique les besoins de sa communauté aux autres bénévoles et membres d’AWANE.
Lorsqu’Oxfam lui a demandé si elle rencontrait des difficultés lorsqu’elle communique avec sa communauté, Etaf a répondu : « Puisque je suis une leader dans ma communauté, les femmes m’écoutent. Elles sont motivées à faire des changements  pour économiser l’eau, car cela leur permet aussi de réduire leurs factures d’eau. »

Le projet AWANE a été initié par Oxfam en 2015 afin d’améliorer la gestion des ressources en eau dans les gouvernorats de Zarqa et Balqa en Jordanie.

Etaf a ajouté : « Je suis heureuse de contribuer à diffuser le message de la conservation et d’améliorer la situation de l’eau dans mon pays. Je crois que c’est utile et que ça peut sauver des vies , particulièrement en ce moment, alors que nous faisons face à une pression croissante sur le réseau de l’eau dû au grand nombre de réfugiés syriens accueillis en Jordanie. J’espère que la situation de l’eau s’améliorera bientôt. »
Ce projet, financé par le gouvernement du Canada et mis en oeuvre par Oxfam et son partenaire local Future Pioneers for Community Empowerment, est le résultat d’efforts internationaux et nationaux. Le projet AWANE promeut une meilleure gouvernance de l’eau en Jordanie et des relations solides entre les prestataires de services en eau et les utilisateurs. Le projet a également pour but d’améliorer la durabilité de l’environnement dans ce secteur, tout en s’assurant que les besoins et intérêts spécifiques des femmes soient pris en compte.

Texte : Aisha Shtiwi et Alixandra Buck
Photo du haut : Sam Tarling
Photo dans l’article : Alixandra Buck