Mars, Mondelez, Nestlé et la défense des droits des femmes

Date de publication :  février 2013

La fiche d’évaluation d’Oxfam « La face cachée des marques » met en lumière les importantes lacunes des politiques des 10 géants du secteur agroalimentaire en matière de protection et de promotion des droits des femmes. Un grand nombre de données probantes indiquent que les femmes occupent une place de second plan dans les chaînes d’approvisionnement des entreprises de ce secteur et que ces dernières ne prennent pas les mesures nécessaires pour améliorer la situation.

Une enquête menée par Oxfam visant à évaluer les conditions des femmes dans la chaîne d’approvisionnement du cacao de quatre pays différents a révélé un traitement marqué par la négligence, l’inégalité et l’injustice. Ce rapport indique que Mars, Mondelez et Nestlé, trois des plus puissants producteurs de chocolat au monde, doivent jouer un rôle de premier plan pour contribuer au traitement équitable des productrices de cacao et des autres travailleuses de ce secteur dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement des entreprises du secteur alimentaire et des boissons, même lorsque les femmes concernées ne sont pas directement employées par ces entreprises, ni sous leur contrôle direct.

Télécharger le(s) fichier(s)
Mars, Mondelez, Nestlé et la défense des droits des femmes