The Right Move? Ensuring durable relocation after typhoon Haiyan

Date de publication :  avril 2014

Oxfam publie aujourd’hui un nouveau rapport sur la stratégie de réinstallation des survivants : « The Right Move? Ensuring durable relocation after typhoon Haiyan ». Selon l’organisation humanitaire internationale, les sinistrés risquant d’être déplacés se soucient en priorité d’avoir une source de revenu. Pourtant, le gouvernement prévoit de déplacer 200 000 personnes loin de la côte pour les protéger contre de futures tempêtes, sans que ses plans de réinstallation ne tiennent compte des perspectives d’emploi. Les pêcheurs, les ouvriers agricoles et les commerçants font partie des personnes, hommes et femmes, les plus touchées.

Ces constats se fondent sur une enquête menée par Oxfam auprès des communautés ciblées par les mesures de réinstallation prévues suite au passage du typhon Haiyan dans les provinces du Samar oriental, de Leyte et de Cebu. Près de la moitié (49 %) des 453 personnes interrogées ont déclaré que la possibilité de gagner un revenu grâce à leur emploi actuel ou d’un nouveau travail devrait être le facteur primordial à prendre en compte dans les plans de réinstallation. Leur deuxième grande préoccupation était la sécurité, pour 32 % d’entre elles.

Télécharger le(s) fichier(s) (disponibles en anglais seulement)
The right move?
The right move? (Summary)