En finir avec les inégalités extrêmes

Confiscation politique et inégalités économiques

Date de publication :  janvier 2014
Auteur-e(s) : Ricardo Fuentes-Nieva, directeur de recherche, Oxfam GB ; Nicholas Galasso, Conseiller en recherche et politique, Oxfam Amérique

Les inégalités économiques s’amplifient rapidement dans la plupart des pays. Près de la moitié des richesses mondiales est entre les mains des 1 % les plus riches, tandis que 99 % de la population mondiale se partagent l’autre moitié, tandis que 7 personnes sur 10 vivent dans un pays où les inégalités se sont sont creusées ces 30 dernières années. Le Forum économique mondial a identifié ce déséquilibre comme un risque majeur pour les progrès humains.

La concentration massive des ressources économiques dans les mains de toujours moins de personnes constitue une réelle menace pour les systèmes économiques et sociaux inclusifs et aggrave d’autres inégalités, comme celles entre les hommes et les femmes. Si rien n’est fait, la mise à mal des institutions politiques se poursuivra et les États serviront principalement les intérêts des élites économiques, aux dépens des autres citoyens.

Dans ce document d’information, Oxfam montre que les inégalités extrêmes ne sont pas une fatalité et met en avant des exemples de politiques dans le monde qui ont permis de réduire les inégalités et de mettre en place des institutions politiques plus représentatives, au bénéfice de toutes et tous, riches comme pauvres. Oxfam appelle les dirigeant-e-s réuni-e-s lor du Forum économique mondial 2014 à Davos à prendre les engagements nécessaires pour contrecarrer la montée ininterrompue des inégalités.

Télécharger le(s) fichier(s)
En finir avec les inégalités extrêmes : confiscation politique et inégalités économiques
En finir avec les inégalités extrêmes : confiscation politique et inégalités économiques (Résumé)