Nyakuig Kuong, déplacé de Leer à Nyal depuis maintenant deux mois après avoir fuit les combats avec ses 6 enfants âgées entre 1 et 15 ans. Photo : Renaud Philippe

Ensemble, mettons fin à la famine

Devant l’urgence de la situation humanitaire que vivent les populations d’Afrique et du Yémen, Oxfam-Québec, conjointement avec la Coalition Humanitaire, lance un nouvel appel à la population québécoise. Plus de 20 millions de personnes risquent de mourir de faim. Le chef des affaires humanitaires de l’ONU a affirmé qu’il s’agissait de la pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

Pour un temps limité, le gouvernement canadien doublera le montant de votre don.

La résilience bien connue des populations vivant des cycles de sécheresse réguliers – ou qui survivent en dépit des conditions difficiles que génèrent les conflits – a été poussée dans ses derniers retranchements. Sans aide, elles ne survivront pas. Car, ensemble, nous pouvons sauver plus de vies.

 

Comment Oxfam répond à la crise

 

Nigel Timmins, directeur humanitaire d’Oxfam explique :

« La famine ne survient pas abruptement ou inopinément. Elle s’installe après des mois de tergiversations et d’avertissements négligés.  C’est l’ultime trahison de notre humanité commune. Si nous agissons maintenant en apportant une aide massive, soutenue par un réel effort diplomatique et animée par l’obligation de sauver des gens, nous pouvons prévenir une perte de vies catastrophique. »

  • Au Soudan du Sud, les conflits rendent difficiles la distribution de nourriture, mais en collaboration avec d’autres organisations sur le terrain nous avons pu atteindre les populations touchées par la faim par hélicoptère. De la nourriture d’urgence, du savon et de l’eau ont été distribués à près de 530 000 personnes.
  • En Éthiopie, 510 348 personnes ont reçu de l’eau potable. Des pluies abondantes ont débuté dans cette région : une bonne nouvelle en soi, mais qui complique la distribution d’eau et de nourriture pour nos équipes.
  • Au Kenya, nous avons pu venir en aide à 356 676 personnes, notamment en réparant des puits dans les comtés de Wajir et Turkana. Nous œuvrons avec des organisations locales pour répondre aux besoins en eau et en nourriture de 600 000 personnes.
  • En Somalie, nous avons commencé à acheminer de l’eau par camion-citerne dans 16 villages et les efforts se poursuivent afin de soutenir 200 000 personnes.
  • Au Nigeria, Oxfam a été en mesure d’accéder à des zones qui avaient été isolées en raison du conflit depuis plusieurs mois. Par hélicoptère, nous avons pu installer des latrines et fournir du savon pour éviter la propagation de maladies.
  • Au Yémen, Oxfam est déjà sur place pour venir en aide aux personnes touchées par la famine.