Photo: Oxfam-Québec

Oxfam-Québec organise un atelier de co-création avec les jeunes pour le climat

Le 22 avril, nous avons célébré la Journée internationale de la Terre. Quelques semaines plus tôt, le 12 mars 2019, des dizaines de milliers de jeunes ont fait la grève dans les rues de Montréal. Victimes de l’une des plus grandes injustices intergénérationnelle de notre époque,   les jeunes sont parmi les plus touchés par les changements climatiques, alors qu’ils n’en sont pas responsables. Ils passeront probablement toute leur vie à lutter contre les impacts de ces changements climatiques et sont pourtant exclus des processus de décision concernant le climat. Plus nombreux que jamais – 1,8 milliard de personnes âgées entre 10 et 24 ans -, les jeunes sont les nouveaux leaders dont la planète a besoin.

C’est dans ce contexte qu’Oxfam-Québec a récemment organisé un atelier de co-création avec 20 jeunes activistes, militantes et militants pour le climat afin d’échanger sur les enjeux climatiques qu’ils jugent prioritaires et sur la façon dont Oxfam-Québec pourrait les appuyer dans leur lutte.

Accompagner les jeunes dans la lutte pour le climat

À l’occasion de l’atelier, cinq grands défis ont été soulevés et discutées, à savoir :

  • La lutte contre le cynisme et le pessimisme en ce qui a trait aux changements climatiques;
  • La vulgarisation des arguments et leur diffusion;
  • L’alliance avec d’autres acteurs à travers une approche intersectionnelle;
  • Le dialogue avec les structures du pouvoir;
  • Le changement du système économique.

Un document d’orientation dans lequel les principales préoccupations des jeunes seront identifiées sera réalisé et une réflexion sur la façon de les accompagner s’en suivra pour un meilleur accompagnement dans leur lutte.

L’atelier constitue ainsi un premier pas dans l’accompagnement de ces jeunes dans le processus qui libérera leurs énergies pour une meilleure lutte pour le climat et donc pour la Terre, notre mère nourricière.

%d blogueurs aiment cette page :