En vert et pour tous !

Je m’appelle Grâce-Marlène Gnintoungbe. Je suis Béninoise et Diplomate environnementaliste de formation. Aujourd’hui, mon énergie et mes connaissances, c’est au service de la ferme biologique « Les jardins chez Marlène » que je les mets.

J’ai développé une passion pour l’environnement depuis l’université. C’est donc tout naturellement que, après mon expérience de travail au Québec dans un jardin de permaculture (jardinage durable et agroécologie) et une formation en entrepreneuriat agricole biologique au centre régional Songhai de Porto-Novo (Bénin), j’ai opté pour l’agriculture biologique.

J’ai créé une microentreprise agricole de production de légumes biologiques en 2015 : « Les jardins chez Marlène ». Ma vision est de prouver que c’est possible de pratiquer une agriculture qui assure un bien-être à tout ce qui est vivant et qui est soucieux des générations aussi bien présentes et futures. Avec cette ferme, je veux avoir un impact sur les jeunes de ma communauté en montrant une vision moderne et épanouie de la vie agricole, aussi bien en termes économiques que sociaux.

Beaucoup de défis m’attendent encore. Le plus gros est d’étendre ma ferme à un système complémentaire et intégré reliant entre eux tous les éléments de la chaîne de production biologique à savoir la production végétale, la production animale, la transformation des produits de la ferme et l’installation et l’utilisation des énergies renouvelables telles que la pompe solaire pour l’irrigation et l’électrification solaire de la ferme.

Et comme on peut mener plusieurs projets de front, je travaille aussi sur la création d’un restaurant bio dans la ferme et sur un projet agrotouristique d’immersion.

Grâce-Marlène Gnintoungbe est une des cent jeunes femmes entrepreneures appuyées par Oxfam-Québec dans le cadre d’un projet de développement et accélération des entreprises de jeunes femmes du secteur agricole et agroalimentaire, financé par le Ministère des Relations internationales et de la francophonie du Québec.