Mon premier réveil en Territoire palestinien occupé

Le soleil se lève sur Ramallah, en Territoire palestinien occupé. Je suis fébrile comme au premier jour, alors que j’entame ma quatrième expérience à l’international. Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours été très sensible aux injustices. Et je crois que c’est
ce qui m’a attiré vers la coopération internationale, en plus de mon goût pour la découverte des autres cultures.

Ce matin, je suis heureux de débuter une tournée d’un mois qui me permettra de rencontrer une quarantaine d’instances, dont 15 coopératives dirigées par des femmes. J’espère que mon travail donnera des résultats. J’espère que les projets que j’évaluerai me permettront de savoir si le modèle d’appui que nous offrons fait vraiment la différence, auprès des communautés de Cisjordanie et de Gaza.

C’est l’ouverture à l’autre qui permet un changement durable

Même si je voulais qu’il en soit autrement, chaque fois que je retourne sur le terrain, je réalise une fois sur place seulement que l’on peut vraiment comprendre la réalité et adapter notre travail aux besoins réels des partenaires locaux.

Avec les années qui passent, mes expériences et mes compétences s’enrichissent et se diversifient. Mais je fais toujours le même constat : seule l’écoute et l’ouverture à l’autre permettent de contribuer à un changement durable. Oxfam, c’est ça : s’ouvrir, partager, écouter, donner et accueillir.

Je repartirai un jour avec Oxfam-Québec

De retour au Québec, je poursuis mon engagement militant. Je partage mon expérience avec mes concitoyennes et concitoyens québécois, j’offre ma voix à celles et ceux qui n’en ont pas, je défends les causes environnementales qui me sont chères. Je lutte contre les inégalités, aujourd’hui et demain encore.

Ce séjour a été tellement enrichissant que je ne peux m’empêcher de sourire en pensant à de futures missions, seul ou avec ma petite famille qui s’agrandit doucement.

J’aime Oxfam! Pour moi, c’est l’organisation de coopération internationale la plus solide du Québec. Je repartirai certainement un jour avec eux.  


passeport

Jean-Michel Goulet a été conseiller technique en autonomisation économique des femmes en Territoire palestinien occupé, en 2017, dans le cadre du programme de coopération volontaire d’Oxfam-Québec, financé pas Affaires mondiales Canada.

En cette Journée internationale des volontaires, le 5 décembre, Oxfam-Québec souhaite souligner le travail important réalisé par ses volontaires à travers le monde. Merci à Jean-Michel et à nos centaines de volontaires, en poste et de retour, pour leur contribution inestimable à de nombreux projets de développement mis en œuvre dans dix de nos pays d’intervention.