En juin dernier, Oxfam avait distribué de la nourriture à des milliers de personnes touchées par l'épidémie d'Ebola dans la province de l'Équateur. En juin dernier, Oxfam avait distribué de la nourriture à des milliers de personnes touchées par l'épidémie d'Ebola dans la province de l'Équateur.

Oxfam répond à la nouvelle épidémie d’Ebola à Beni, au Nord-Kivu, en RDC

Publié: 6 août 2018

La nuit dernière, le ministère de la Santé de la République démocratique du Congo a annoncé quatre nouveaux cas confirmés d’Ebola dans la région de Mangina, sur le territoire de Beni, province du Nord-Kivu. Une annonce qui intervient seulement neuf jours après la fin officielle de l’épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur, le 25 août.

Oxfam lance dès à présent une réponse à cette nouvelle épidémie, renforcée par l’expérience récente de l’Equateur. Nous travaillerons avec les communautés de la région et les partenaires locaux pour fournir de l’eau saine, des structures d’assainissement et sensibiliser sur les moyens de prévenir la contamination du virus.

Jose Barahona, directeur de pays d’Oxfam pour la RDC, a déclaré: « Cette épidémie survient à un moment où le pays est déjà instable, avec des millions de personnes en souffrance et exposées aux maladies suite aux crises humanitaire de grande ampleur qui sévissent dans le pays. 

Beni a été particulièrement instable ces dernières années à cause des conflits armés. Dans ce contexte, le virus Ebola présente un risque important pour les communautés déjà en danger et pourrait menacer notre capacité à leur venir en aide. « 

À Beni, Oxfam rejoint des milliers de personnes déplacées et les communautés d’accueil en fournissant de la nourriture, de l’eau saine et des installations sanitaires.

Vous recevrez un courriel par mois pour vous tenir informé !