Featured Video Play Icon

Oxfam-Québec invite les chefs d’État à adopter les recommandations du Sommet Youth7

Convaincue que les jeunes constituent un levier incontournable de changement, et sachant qu’ils auront à gérer les impacts des décisions prises aujourd’hui, Oxfam-Québec invite une fois de plus les leaders du G7 à les écouter et surtout à tenir compte des trois recommandations concrètes formulées à la suite du Sommet Youth7 (Y7).

Depuis des décennies, Oxfam-Québec favorise la participation active des jeunes aux prises de décisions qui les concernent et qui les préoccupent. Leur participation dans les processus décisionnels sera déterminante pour résoudre les problèmes hérités des générations précédentes, comme l’a démontré le rapport d’Oxfam-Québec sur les inégalités et les jeunes. D’ailleurs, selon l’ONU,  la génération montante est celle qui pourra le plus probablement mettre fin à la pauvreté, stopper les changements climatiques et atteindre les objectifs de développement durable, des enjeux qui sont au cœur des préoccupations d’Oxfam-Québec.

« C’est en cohérence avec nos valeurs et avec notre vision du rôle des jeunes que nous avons décidé de siéger comme membre du Comité consultatif du Sommet Youth7, explique Denise Byrnes, directrice générale de Oxfam-Québec. Les jeunes ont rarement accès aux plus hautes instances décisionnelles. Joindre notre voix à celle de nos jeunes alliés est pour Oxfam-Québec une occasion de plus d’encourager leur engagement citoyen et d’assurer notre avenir collectif », conclut-elle.

Des recommandations concrètes et réalistes

Aujourd’hui, en conférence de presse à Toronto, les représentantes et représentants du Sommet Youth7 ont appelé les leaders du G7 à intégrer aux décisions du G7 2018 leurs recommandations en matière d’éducation et de lutte contre les violences à caractère sexuel, de sauvegarde des plans d’eau et de protection de la vie privée.

Rappelons que  le Canada a intégré officiellement cette année le sommet jeunesse dans les discussions et les rencontres précédant leG7, accordant ainsi une place de premier plan aux idées et aux solutions des jeunes.

Cette année, le Youth 7 (Y7) regroupait 4 jeunes de chaque État membre du G7 qui se sont rencontrés en avril dernier à Ottawa. Les jeunes de chaque délégation ont présenté et délibéré, entre autres, des opinions recueillies à la suite de la tenue d’une quarantaine de consultations nationales  auprès de jeunes et d’experts sur les thèmes de l’égalité des sexes, du travail et des changements climatiques.

Oxfam-Québec est une organisation non gouvernementale et à but non lucratif qui s’emploie à renforcer ses partenaires et alliés des pays en développement dans la conception et la mise en œuvre de solutions durables à la pauvreté et à l’injustice. Elle mobilise la population du Québec dans l’expression de sa solidarité.

-30-

Disponibles pour des entrevues (français/anglais) :

Denise Byrnes, directrice générale Oxfam-Québec
Anne Duhamel, directrice des politiques Oxfam-Québec

Source :

Étienne Dion-Marcil, agent de communications  – relations de presse à Oxfam-Québec
Tél. : 514 513-0021
Courriel : Etienne.Dion@oxfam.org

 

pop-in Muna

Je fais un don en ligne pour les fêtes

%d blogueurs aiment cette page :