Featured Video Play Icon

Sécurité alimentaire: le rapport alarmant des Nations Unies

La Palestine est l’un des territoires gravement touchés par la faim dans le monde. Oxfam y coordonne des programmes d’agriculture écologique, comme dans plusieurs autres pays, pour aider les populations à se nourrir. Selon un nouveau rapport des Nations Unies, la faim dans le monde affectait 821,6 millions de personnes dans le monde en 2018, contre 811 millions l’année précédente. Nous avons besoin de votre aide pour vaincre la faim et changer des vies.

Après des décennies de baisse, la sous-alimentation a repris de la vigueur pour la 4ème année consécutive, notamment à cause des conflits et du réchauffement climatique. La situation est particulièrement critique sur de nombreux continents: en Afrique (près de 20% de la population concernée), en Amérique latine et dans les Caraïbes (près de 7%) et en Asie de l’Ouest (plus de 12%). Aujourd’hui, 149 millions d’enfants sont concernés par la faim.

C’est pourquoi Oxfam multiplie les programmes en sécurité alimentaire dans ces régions. L’agriculture écologique est un excellent moyen de pallier le manque de terre, d’eau et de pesticides. Les légumes biologiques sont non seulement plus sains mais, avec la bonne méthode, ils poussent également presque partout avec moins d’eau, moins de travail et sans produits chimiques: «L’agriculture est devenue bon marché», déclare Nasim, un agriculteur de Cisjordanie.

« Malgré la montée de la faim et deux crises mondiales des prix des denrées alimentaires en dix ans, la faim semble avoir disparu de l’agenda politique, regrette la directrice d’Oxfam-Québec, Denise Byrnes. Les gouvernements doivent d’urgence s’accorder sur des actions fortes pour s’attaquer aux causes structurelles de la faim : la crise climatique, les conflits, et un système alimentaire mondial qui place des intérêts particuliers commerciaux devant les besoins des communautés souffrant de la faim. »

Annan, mère de quatre enfants et agricultrice, en Palestine.

Le nouveau rapport d’Oxfam « Inégalités de genre et insécurité alimentaire » met également en avant les discriminations systémiques dont les femmes sont victimes dans le monde de l’agriculture, comme par exemple les droits d’accès à la terre ou au crédit. En effet, bien que les femmes jouent un rôle crucial dans l’agriculture, nourrissant des centaines de millions de personnes à travers le monde, de nombreuses inégalités perdurent. Votre soutien nous est indispensable. Votre aide leur est vitale.

%d blogueurs aiment cette page :