Oxfam-Québec sera présente au Sommet Youth 7 (Y7)

Du 16 au 19 avril 2018, le Sommet du Y7 se tiendra à Ottawa en Ontario, sur le territoire traditionnel non cédé du peuple algonquin Anishnaabeg. Cette rencontre a été organisée par les Jeunes diplomates du Canada (YDC).

Le Youth 7 (Y7) est un sommet où, pour la première fois, il fait partie de la structure officielle du Sommet du G7. Les délégués du Y7, où chaque État membre du G7 est représenté par 4 jeunes délégués, se rencontrent pour négocier et formuler des recommandations politiques pour le G7 afin de faire refléter les priorités des jeunes qu’ils représentent. Leurs recommandations seront présentées directement aux dirigeants du G7.

L’équipe d’Oxfam-Québec sera sur place dont Anne Duhamel, directrice des politiques. Membre du Comité consultatif Y7, Oxfam-Québec a pour rôle de s’assurer que la voix des jeunes soit entendue et de veiller à ce que leurs recommandations soient  prises en compte puisque les cinq thèmes abordés au G7 affectent directement la jeunesse : croissance économique profitable à tous; emplois de l’avenir; égalité des sexes et l’autonomisation des femmes; changements climatiques, des océans et de l’énergie propre; un monde plus pacifique et plus sûr.

Depuis 45 ans, Oxfam-Québec travaille avec les jeunes à travers le monde afin qu’ils ne soient pas exclus des processus décisionnels. En août 2016, Oxfam-Québec sortait sont premier rapport Jeunes et inégalités : appuyons les jeunes pour qu’ils deviennent maîtres de leur avenir.

-30-

Notes à la rédaction 

Voici les principales recommandations d’Oxfam-Québec qui ont été remises à des jeunes délégués :

  1. Les gouvernements doivent reconnaître que la jeunesse n’est pas un groupe homogène et que cette dernière n’est pas affectée de la même façon par les inégalités. Les gouvernements doivent s’assurer d’être inclusifs par rapport aux diversités lorsqu’ils consultent la jeunesse. Oxfam-Québec veut éliminer les inégalités entre les genres, car c’est un élément clé dans la création d’une croissance économique profitable à toutes et tous.
  2. Les changements climatiques sont la plus grande menace pour l’avenir des jeunes, la santé publique et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Inclure et supporter la participation des jeunes dans la lutte aux changements climatiques est primordial.
  3. Les gouvernements doivent implanter des politiques qui s’attaquent au cœur des problèmes qui mettent les jeunes, spécialement les jeunes femmes, en position de vulnérabilité.

Disponibles pour des entrevues (français/anglais) :

Anne Duhamel, directrice des politiques Oxfam-Québec
Jennifer Glassco, auteure du rapport Jeunes et inégalités

CONTACT

Andrée-Anne Perrier, agente de communications – relations de presse
514-513-0506

 

Pour télécharger l’avis au médias en version PDF :

%d blogueurs aiment cette page :