Virginie Vincent, une jeune femme engagée pour la parité

Étudiante en éducation spécialisée au Collège Laflèche, à Trois-Rivières, Virginie a participé au camp de formation en leadership décisionnel « C’est pour elles aussi » organisé par Oxfam-Québec et qui a eu lieu les 25, 26 et 27 janvier 2019. Depuis, elle met en œuvre le plan d’action qu’elle a élaboré à cette occasion.

À 18 ans, la jeune femme est déjà animée par des valeurs de justice, de partage et d’égalité. Particulièrement consciente des enjeux liés à la parité,  elle juge essentielle l’implication des femmes dans les instances décisionnelles.

Son expérience au camp de formation lui a permis d’approfondir sa compréhension du concept de parité et des mécanismes de participation aux instances décisionnelles.  Grâce au camp, elle a eu l’occasion de rencontrer d’autres jeunes aux expériences de vie différentes. «Un moment enrichissant, de partage de savoir et d’apprentissage », souligne-t-elle.

Deux plans d’action en faveur de la parité

De ce séjour de formation, Virginie est sortie plus équipée et plus déterminée à s’engager dans la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes et pour la parité dans les instances décisionnelles. Enthousiaste mais réaliste, elle sait que bien des choses doivent être faites pour atteindre la parité dans les espaces de décision. Le plan d’action qu’elle a conçu consiste, entre autres, à soumettre des propositions aux associations étudiantes des collèges privés par l’entremise de l’Association des collèges privés du Québec (ACPQ) afin d’atteindre la parité. Cela peut s’agir par exemple de demander une meilleure représentativité des femmes dans divers comités et diverses associations étudiantes. Autre point important dans son plan d’action : Virginie compte convaincre la direction du Collège Laflèche d’adopter une politique de rédaction institutionnelle privilégiant l’écriture inclusive.

En plus de son plan d’action personnel, Virginie est membre d’un collectif de jeunes qui  a développé  un plan d’action, incluant notamment la mise en place de formations qui seront dispensées aux jeunes au sein d’universités, de cégeps et de centres de formation et qui porteront sur l’importance de la parité, notamment au sein des espaces décisionnels.

Pour ce qui est de la suite de ses engagements, la jeune femme compte bien utiliser son énergie et ses apprentissages pour sensibiliser son entourage et ses pairs aux enjeux de la parité.  Elle est convaincue que l’égalité des genres et la parité sont des vecteurs-clés de changement social qui assureront à tous et à toutes les mêmes chances de réussite.  Pour Virginie, toute action, tout geste, aussi mince soit-il, peut contribuer à la justice et à la parité.

Pour Virginie, toute action, tout geste, aussi mince soit-il, peut contribuer à la justice et à la parité.

Pour en savoir plus sur « C’est pour elles aussi », cliquez sur cette image:

cest pour elle aussi