Photo: Jean-Olivier Paquin / Oxfam-Québec

Presque 60 000 personnes s’engagent pour le climat en dehors de la marche, avec #DeboutPourlaPlanete

Montréal, le jeudi 26 septembre 2019 – C’est une journée historique qui s’annonce pour le Québec, sous le signe de la justice climatique. Des centaines de milliers de personnes se préparent à envahir les rues de Montréal demain pour ce qui devrait être l’une des plus grandes manifestations de l’Histoire du Québec. Oxfam-Québec est fière d’avoir participé au mouvement de mobilisation en régions, ainsi que dans les milieux scolaires ne pouvant être représentés dans l’une ou l’autre des marches à travers la province. Grâce à une collaboration avec le collectif La Planète s’invite au travail et le collectif intersyndical, ce sont au total presque 60 000 élèves, membres du personnel enseignant et employés de différents milieux de travail qui participeront à l’activité Debout pour la planète.

En leur proposant de se réunir demain et de s’engager collectivement à effectuer une série de gestes concrets pour lutter contre la crise climatique, Debout pour la planète offrira l’occasion à toutes et à tous de faire partie de cette grande journée d’actions contre la crise climatique, à Montréal ou ailleurs au Québec. Des jeunes filles et garçons, ainsi que des employés de toute la province, pourront ainsi s’inscrire dans la lignée de Greta Thunberg et rejoindre le mouvement de mobilisation mondiale entamé par la jeune activiste suédoise à l’été 2018.

Une autre façon de s’engager

« Beaucoup de jeunes voulaient se rendre à Montréal, mais ne pouvaient pas, pour toutes sortes de raisons, explique Isabelle St-Germain, directrice du développement et de l’engagement chez Oxfam-Québec. En tant qu’organisation qui milite pour l’engagement citoyen de la jeunesse, il était de notre devoir de participer à la mise en place d’une solution. L’activité Debout pour la planète nous est apparue comme une évidence, avec la possibilité pour les élèves ou le personnel enseignant de s’inscrire en ligne. Notre collaboration avec le collectif La Planète s’invite au travail a aussi permis d’effectuer une mobilisation en milieu professionnel afin de permettre à la journée d’action de vendredi de traverser l’ensemble de la société québécoise. Cette activité dépasse donc maintenant les frontières de l’école. »

La réaction a été immédiate. En quelques heures, le nombre d’inscriptions est passé de 1000 à 10 000, puis à plus de 40 000 avant de frôler les 60 000. Ces inscriptions continuent de se multiplier.

« Celles et ceux qui participent sentent que, demain, ils vont faire une différence. Cette manifestation, ainsi que l’action Debout pour la planète qui l’accompagne, doivent marquer le début d’une nouvelle ère de lutte contre les changements climatiques au Québec, affirme Isabelle St-Germain. La jeune génération a clairement fait entendre la priorité qu’elle voulait donner à ce sujet. Nous venons d’ailleurs de sonder près de 400 jeunes, et les changements climatiques ont été identifiés comme la première priorité politique par 73 % des répondantes et répondants. Oxfam-Québec fera tout pour appuyer cette volonté et demande aux décideuses et décideurs politiques d’entendre l’appel de la jeunesse. »


Résultats au 23 septembre 2019 du vote proposée sur prioritesjeunes2019.com

Debout pour la planète est une activité menée en partenariat avec La planète s’invite au travail et le collectif inter-syndical: