pixel Facebook

Valoriser le travail invisible :
Celles qui comptent!

Soigner, élever, cuisiner, nettoyer, organiser… Ces activités prennent du temps et de l’énergie! Les femmes et les filles y consacrent des milliards d’heures chaque jour dans le monde, sans compter la charge mentale qui s’y ajoute. Alors que ce travail invisible est essentiel pour nos sociétés, il n’est pas valorisé dans l’économie. Ensemble, nous pouvons corriger cette inégalité. Rendons ce travail visible!

Relevez le défi des invisibles

femme montrant des dessins à des enfants

Pour que le travail invisible ne le soit plus, brisons les idées reçues. Ensemble, bâtissons une économie qui valorise le travail de toutes et tous!

point d'interrogation

Faites le quiz et découvrez si vous travaillez à votre insu

réseau

Partagez le résultat avec votre entourage

personnes

Racontez-nous vos défis

Le travail invisible, c’est quoi?

travail invisible

Le travail invisible, c’est l’ensemble des activités qui sont peu ou non rémunérées. Elles passent donc inaperçues dans l’économie. Le travail invisible comprend notamment :

  • les tâches domestiques
  • le soin aux personnes
  • la proche aidance
  • le bénévolat
  • et le soutien apporté au sein de l’entreprise familiale

Notre société ignore la contribution des femmes

S’occuper de ses proches et de sa communauté, c’est aussi un travail. Pourtant, ces activités ne sont pas rémunérées et reconnues à leur juste valeur. Ce travail mérite d’être mieux considéré et mieux réparti.

Au Québec, comme dans le monde, les femmes et les filles portent souvent le fardeau des tâches domestiques et de soins. Les plus affectées sont celles qui vivent de la discrimination ou dans la pauvreté. Assumer ces responsabilités de ces tâches leur enlève du temps pour occuper un emploi, étudier et s’épanouir.

De plus, les croyances sexistes perpétuent la répartition inégale du travail invisible et ignorent la charge mentale qui s’y ajoute. Ainsi, notre économie exacerbe les inégalités, au détriment des femmes.

une femme et un homme

Au Québec, les femmes passent 48% de temps en plus que les hommes à effectuer des activités domestiques chaque jour

dollar

Le travail de soin assuré par les femmes et les filles est estimé à
10 800 milliards de dollars
par an dans le monde

Oxfam (2020)

horloge

42 % des femmes et 6 % des hommes en âge de travailler dans le monde n’occupent pas d’emploi rémunéré en raison de leurs activités domestiques

Oxfam (2020)

Équilibrons la balance du travail invisible

justice

En agissant ensemble, nous pouvons mettre l’humain et le travail de soin au centre de notre économie!

validé

Favorisons la conciliation entre le travail, les études, la famille et la vie communautaire

validé

Améliorons nos politiques et nos mesures fiscales pour valoriser le travail invisible, notamment en investissant dans les services publics

validé

Brisons les stéréotypes pour un partage plus équitable des responsabilités au sein des ménages et de la société

Lutter contre la crise climatique par le travail de soin?

Miser sur le travail de soin, c’est créer des emplois sobres en carbone. Et donc des emplois d’avenir qui prennent soin à la fois de la planète et des personnes.

Nous devons investir dans des solutions durables et mettre fin aux pratiques extractives, pour faire face aux nombreux défis auxquels nous confronte la crise climatique.

En troquant notre modèle actuel pour une économie juste et durable, nous pouvons respecter les limites planétaires, les droits et le bien-être des personnes.

 

opposition entre consommation et travail de soin

Prenons soin de notre avenir

flèche Je participe au défi

Pour aller plus loin

flècheDécouvrir le manifeste sur le travail invisible

flècheConsidérer la campagne
« climat de justice »

flècheEn savoir plus sur Oxfam-Québec

Célébrons le mois de l'histoire des Noirs

X
Share This
Skip to content