Oxfam condamne l’attaque terroriste en Nouvelle-Zélande

« Nous, dirigeantes et dirigeants des affiliés Oxfam du monde entier, réunis cette semaine au Kenya, tenons à exprimer notre solidarité et notre soutien au peuple néo-zélandais ainsi qu’aux familles éprouvées à la suite de l’épouvantable acte de violence extrémiste perpétré contre la communauté musulmane du pays. Nous condamnons fermement l’islamophobie et tous les actes extrémistes, dont celui de vendredi dernier, 15 mars, qui a fait au moins 50 victimes aux mains d’un terroriste suprémaciste blanc à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Nos pensées vont aux nombreuses familles musulmanes néo-zélandaises qui pleurent la perte de leurs proches et aux personnes de confession musulmane – et de toutes les confessions – dans le monde entier qui ont été traumatisées par cet assassinat collectif. Nous nous joignons à l’immense majorité de la population néo-zélandaise qui refuse de se prosterner devant les tentatives d’intimidation et de division de l’humanité menées par des extrémistes. Nous saluons la détermination du peuple néo-zélandais à bâtir une nation diverse, qui traite toutes les citoyennes et tous les citoyens sur un pied d’égalité et rejette la haine, sous toutes ses formes.

Chez Oxfam, nous sommes toutes et tous déterminés à lutter contre la discrimination, quel qu’en soit le mode d’expression, et à poursuivre notre travail en ce sens auprès des communautés et des populations du monde entier. Nous proscrivons les exhortations à la haine, aux réprimandes et à la division, lancées notamment par une nouvelle vague de personnes dirigeantes nationalistes et certains médias influents. Nous encourageons plutôt les discours prônant l’amour du prochain, l’égalité et la justice. »

Rachael Le Mesurier, directrice exécutive d’Oxfam Nouvelle-Zélande, au nom du conseil de direction d’Oxfam.

%d blogueurs aiment cette page :