À la suite du passage du cyclone Idai, les femmes collectent l'eau pour leur famille dans le camp de Bangula, au Malawi. Photo: Philip Hatcher-Moore/Oxfam

L’égalité des genres dans l’action humanitaire : passer des mots aux actes

17 avril 2019 – La ministre du Développement internationale, l’honorable Maryam Monsef, vient d’annoncer la Politique canadienne pour l’égalité des genres dans l’action humanitaire. S’inscrivant dans la Politique d’aide internationale féministe (PAIF) lancée par le gouvernement il y a deux ans, cette annonce permet de clarifier l’engagement canadien en faveur d’une intervention humanitaire sensible au genre.

La société civile, représentée par un regroupement d’organismes humanitaires dont Oxfam-Québec fait partie, salue cette proposition tout en invitant le gouvernement à prendre des mesures rapides et continues. Ce sont dans les situations d’urgence et de conflit que la défense des droits des femmes et des filles est le plus en retard.

Reconnaissant le leadership constant du Canada et les investissements récents dans ce domaine, nous attendons avec intérêt la mise en œuvre de la politique. En particulier, nous souhaitons de plus amples détails sur le financement et les méthodes de travail qui contribueront à jeter les bases pour traiter les causes structurelles et l’inégalité des genres dans les contextes humanitaires.

Pour en savoir plus sur la position commune des membres du Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI), lisez la lisez la déclaration conjointe de Action contre la Faim, Croix-Rouge canadienne, Canadian Lutheran World relief, Care, Médecins du Monde, Right to Play, Save the Children, Unicef Canada, World Vision, Oxfam Canada et Oxfam-Québec.