pixel Facebook
Lise Gantheret

Lise Gantheret

Volontaire en communication audiovisuelle en Haïti | 2017-2019

En tant que volontaire en communication audiovisuelle de 2017 à 2019 en Haïti, l’action de Lise consistait à renforcer les capacités communicationnelles et de plaidoyer des partenaires ainsi qu’à médiatiser leurs actions.

Des jeunes femmes inspirantes

« L’autonomisation économique est perçue par les jeunes d’Haïti comme le pilier fondamental de leur émancipation. Dans ce cadre, l’entreprenariat individuel apparaît souvent comme l’un des moyens les plus efficaces pour accéder à un revenu. Avec Oxfam-Québec, nous avons soutenu les jeunes dans leur effort d’autonomisation financière et sociale, en favorisant les réseaux d’échanges des centres d’incubation à l’entreprenariat jusqu’à la création de mutuelles de solidarité appuyées par des formations en gestion financière. J’ai ainsi eu l’occasion de travailler avec des jeunes de la commune de Saint-Michel-de-l’Attalaye qui ont créé leur propre mutuelle. Sensibilisés par les formations sur les questions de genre auxquelles ils avaient assisté, ils ont tenu à intégrer l’équité de genre dans la conception et l’exécution de leurs projets, et promouvoir du même coup le leadership féminin. Cela m’a vraiment réjoui de voir des jeunes femmes tenir leur rôle de présidente ou trésorière avec sérieux et être pleinement respectées. »

Une expérience formatrice

« De manière générale, j’ai été admirative de la détermination de ces jeunes personnes prêtes à faire parfois des kilomètres, marchant à pied suite à un bris de la camionnette puis poursuivant à l’arrière de camions, enturbannées pour échapper à la poussière, dans le seul but de se rendre à des formations dans des régions éloignées. Mon expérience a été extrêmement enrichissante. J’ai beaucoup appris sur le plan des organisations non-gouvernementales : sur la coopération internationale et les programmes de développement ainsi que sur la culture et la géographie haïtiennes. J’ai pu aborder des thématiques que je n’avais pas eu l’occasion d’approfondir auparavant: équité de genre et gouvernance. »

« Cette expérience de coopération internationale m’a montré la différence que l’on peut faire dans la transformation d’une société même avec des petits moyens. Finalement, j’ai acquis des compétences en développement de capacités organisationnelles que je mets aujourd’hui à profit dans mon nouveau poste de coordonnatrice en communication et en développement. »

Célébrons le mois de l'histoire des Noirs

X
Skip to content