De gauche à droite : École secondaire Pierre-Laporte, Mont-Royal (QC) | Onslow Elementary School, Quyon (QC) | École primaire Edgewater, Pincourt (QC) | École le Bois-Vivant, New Richmond (QC)

Vers une nouvelle ère de justice climatique avec la Marche pour le climat et Debout pour la planète

Montréal, le 30 septembre 2019 – En réunissant près de 500 000 jeunes et adultes dans les rues de Montréal au nom de la justice climatique, la journée de vendredi a démontré la priorité qu’une large partie de la population québécoise (et en particulier sa jeunesse) entend donner à la lutte contre les changements climatiques. L’équipe d’Oxfam-Québec, qui s’est jointe au cortège vendredi, se réjouit de cette mobilisation historique et est fière d’avoir pu y apporter sa contribution.

En effet, en complément de la marche, ce sont plus de 67 000 personnes au total, élèves, membres du milieu enseignant ou personnel de divers milieux de travail, qui se sont inscrites à l’activité Debout pour la planète. Cette dernière, menée en collaboration avec nos partenaires du collectif syndical, proposait à des gens de tout âge, et où qu’ils se trouvent, de participer à la journée de vendredi en s’engageant à poser une série de gestes concrets dans leur établissement scolaire ou milieu de travail.

« L’émotion et la joie que nous avons ressenties vendredi en traversant Montréal, puis en écoutant le discours inspirant de Greta Thunberg, ont été décuplées lorsque nous sont parvenues les premières images du Debout pour la planète, a déclaré la directrice principale du développement et de l’engagement chez Oxfam-Québec, Isabelle St-Germain. Le message qu’envoient au monde toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés vendredi est le même : il est temps d’agir pour la planète et de remplacer les déclarations de bonnes intentions par des mesures concrètes. »

DEBOUT POUR LA PLANÈTE / STAND UP FOR THE PLANET en chiffres:

  • 67 728 personnes inscrites au total
  • 134 établissements scolaires publics et privés (dont 9 anglophones)
  • 14 régions administratives du Québec

Le combat continue

À ce titre, des actions doivent être proposées sans plus attendre par les leaders politiques. La campagne fédérale offre aux candidates et candidats l’occasion d’envoyer un message fort aux Canadiennes et Canadiens qui luttent en faveur de la justice climatique. C’est dans cette dynamique que s’inscrit le projet Priorités Jeunes 2019, soutenu par Oxfam-Québec, Fondation Filles d’action, ENvironnement JEUnesse et le comité jeunes de la FTQ afin de promouvoir et stimuler la participation électorale des jeunes qui est en déclin depuis les dernières décennies. Un premier sondage mené via cette plateforme en ligne a déjà permis d’établir les changements climatiques comme la première préoccupation des quelque 400 jeunes de 18-35 ans qui ont participé au vote. D’ici les élections, Priorité Jeunes 2019 continuera de mobiliser la jeunesse afin qu’elle fasse entendre sa voix et lui offrira un espace d’expression pour diffuser ses idées.

« La marche pour le climat de vendredi représente la manifestation la plus importante de l’Histoire de Montréal, mais aussi la plus importante mobilisation qui ait eu lieu lors de la Semaine internationale d’actions pour le climat, rappelle Isabelle St-Germain. C’est évidemment un merveilleux succès, mais cela ne doit en aucun cas nous faire oublier le chemin qu’il reste à parcourir dans la lutte contre les changements climatiques. Oxfam-Québec est plus déterminée que jamais à soutenir la jeunesse, qui représente 50 % de la population mondiale, dans ce défi sur lequel repose l’avenir de la planète et des générations futures. »