Photo: William Daniels

Lancement du projet « Voix et leadership des femmes »

Montréal, mars 2019 – Répondre aux besoins et aux priorités des organisations de défense des droits des femmes et des filles est l’ambitieuse mission entreprise par Oxfam dans le cadre du projet « Voix et leadership des femmes au Burkina Faso et au Bénin ». En présence de l’ambassadeur du Canada, Edmond R. Dejon Wega, la partie béninoise a été lancée officiellement le 2 mars à Cotonou (Bénin). La partie burkinabè a, quant à elle, été lancée le 11 mars à Ouagadougou (Burkina Faso).   

Financé par Affaires Mondiales Canada (AMC), le projet soutiendra 25 organisations de défense des droits des femmes dans deux pays ouest-africains, à savoir le Bénin et le Burkina Faso. Il contribuera à la reconnaissance et à l’exercice des droits de 28 000 personnes, dont 65 % de femmes et 40 % de jeunes et s’étalera sur une période de 5 ans, de 2019 à 2024. L’ambassadeur du Canada a annoncé que AMC a octroyé un financement de 2,7 millions de dollars canadiens pour le seul volet béninois et un financement de 4,08 millions de dollars canadiens pour le volet burkinabè.

Un appui direct aux organisations locales

« Voix et Leadership des femmes » est un projet qui promeut les droits des femmes à travers le renforcement des organisations locales qui travaillent pour la défense des droits des femmes et des filles dans deux pays ouest-africains. En appuyant ces organisations dans leurs activités, le projet vise à rendre les femmes et les filles plus autonomes et à atteindre l’égalité entre les genres. De plus, en visant les deux pays, le projet s’inscrit dans une volonté de favoriser la coopération sud-sud entre les organisations qui luttent pour les droits des femmes dans la région.

L’appui offert par Oxfam aux organisations locales sera direct et l’action collective sera privilégiée, grâce à diverses formations, à des activités de co-création et de consultation, à des espaces d’échange entre différentes organisations et à des actions de mobilisation sociale regroupant des personnalités influentes et des leaders d’opinion.

Drapeau Bénin

« Les femmes sont une source de proposition et une force de changement exceptionnelle. Cependant, les droits des femmes ne constituent pas toujours la priorité en raison de normes culturelles, d’attitudes et de pratiques qui n’y sont pas toujours favorables et qui limitent leur accès aux milieux décisionnels et à des espaces d’expression, explique Mathurin Bonzi, directeur pays d’Oxfam au Bénin. Avec le projet Voix et leadership des femmes, l’occasion leur sera offerte d’influencer, de changer leurs communautés et de démontrer que l’égalité de genre est une condition sine qua non pour le développement, conclut-il. »

Drapeau Burkina Faso

Ce financement, qui concorde avec les priorités d’Oxfam au Burkina, contribuera, selon le directeur pays, Omer Kabore, « à outiller les femmes afin qu’elles puissent exercer leur pouvoir d’influence de manière plus efficace, ce qui, à terme, aura un impact sur nos indicateurs en matière de promotion des droits des femmes et des filles au Burkina Faso ». Grâce à un fonds pluriannuel, « Voix et leadership des femmes » permettra, en effet, de renforcer les capacités opérationnelles de cinq organisations burkinabè de défense des droits, qui pourront ensuite mettre en œuvre cinq projets. Ces projets devront respecter certains paramètres, notamment être innovants, favoriser l’autonomisation des femmes et des filles et contribuer à la défense ainsi qu’à la promotion des droits des femmes.

%d blogueurs aiment cette page :