barre

Personnes réfugiées et déplacées

La hausse inquiétante des migrations forcées

Natalia a fui l’Ukraine, avec son fils de 9 mois. La famille séjourne à la Maison ukrainienne, un camp temporaire installé dans la ville de Przemyśl en Pologne située à quinze kilomètres de la frontière. Photo : Tineke Dhaese / Oxfam

Faites équipe avec nous, pour offrir une aide vitale aux personnes réfugiées et déplacées partout dans le monde!

250 $

60 $

25 $

Autre montant

flècheJe fais un don

La longue quête d’un refuge

Chaque jour, des familles sont contraintes de quitter leur foyer en quête d’un refuge, de sécurité et d’une vie meilleure.

Selon les Nations unies, une personne sur 78 dans le monde actuel a été forcée de fuir. Cela représente plus de 100 millions de personnes. La moitié d’entre elles environ a moins de 18 ans.

Fuyant les conflits, la pauvreté, les persécutions ou encore la faim, ces personnes ont tout perdu, tout laissé derrière elles. Elles manquent de tout : eau potable, nourriture, vêtements, abris ou services de santé de base.

Si le déplacement des populations n’est pas un phénomène nouveau, l’ampleur de la situation actuelle est sans précédent. Il s’agit de la plus grande crise jamais recensée liée aux personnes déracinées.

questionPersonne réfugiée et déplacée : quelle est la différence?

Alors que les personnes réfugiées franchissent une frontière internationale, les personnes déplacées restent dans leur pays de résidence. Mais, les personnes réfugiées ou déplacées ont en commun de quitter leur foyer par contrainte. On dit aussi qu’elles sont déracinées. Elles fuient pour échapper à un conflit, une catastrophe naturelle ou des persécutions politiques.

croissance

Plus de 100 millions de personnes sont déracinées, dans le monde. C’est 2 fois plus qu’il y a 10 ans!

Nations Unies (2022)

couverts

80 % des personnes déracinées sont confrontées à la malnutrition et l’insécurité alimentaire

Nations Unies (2021)

main

Pus d’une femme réfugiée ou déplacée sur cinq est victime de violences sexuelles

Nations Unies (2021)

flèche Je fais un don

Le travail d’Oxfam avec les personnes réfugiées

Partout dans le monde, Oxfam apporte une aide humanitaire aux personnes réfugiées ou déplacées. Nos équipes veillent à répondre à leurs besoins essentiels et immédiats, notamment en leur fournissant eau potable, nourritures et abris. Oxfam plaide aussi pour leur bien-être à long terme, tant dans leur pays d’origine que dans les pays qui les accueillent.

robinet

Installation de points d’eau, de latrines et de douches

dialogue

Collaboration avec les gouvernements pour trouver des solutions durables et inclusives aux conflits et à la violence

justice

Défense des politiques publiques protégeant les droits des familles réfugiées ou déplacées

directions

Demande auprès des pays riches de faire leur juste part en accueillant les personnes réfugiées

Ola, coordonnatrice à la protection, échange avec une mère réfugiée venant d’Ukraine pour connaître notamment ses besoins. Photo : Tineke Dhaese / Oxfam

Pascaline, responsable de la santé publique, montre comment fonctionne une nouvelle station de lavage des mains, dans le camp de personnes déplacées de Mwaka, en RD Congo. Photo : Arlette Bashizi / Oxfam

Distribution d’articles d’hiver à Alep en Syrie pour les personnes déplacées venues d’Afrin. Photo : Islam Mardini / Oxfam

Leur histoire de résilience

Comme cette famille, des millions de personnes cherchent refuge hors de l’Ukraine pour échapper au conflit.

Les combats violents, les bombardements et les frappes aériennes, à travers le pays, ont des conséquences dévastatrices pour sa population.

Les personnes réfugiées arrivent démunies en Pologne, en Roumanie, en Hongrie, en Slovaquie, en Moldavie et dans d’autres pays voisins.

Grâce à sa grande communauté de membres et de personnes donatrices, Oxfam est là pour accompagner ces familles en temps de crise.

Photo : Tineke Dhaese / Oxfam

L’Afrique de l’Est compte plus de 12 millions de personnes déplacées, en raison des conflits et des catastrophes naturelles.

Au Soudan du Sud, Oxfam travaille avec ses partenaires locaux pour aider les personnes déplacées par les inondations.

En Somalie et en Éthiopie, Oxfam soutient les communautés affectées par la sécheresse en construisant des points d’eau.

Au Kenya, Oxfam apporte une aide alimentaire aux personnes vivant de l’agriculture et dont les récoltes ont été ravagées par les criquets pélerins.

Photo : Pablo Tosco / Oxfam

Presque 890 000 personnes de la communauté Rohingya ont fui la Birmanie pour se réfugier au Bangladesh, dans le camp de Cox Bazar.

Dans ce camp le plus peuplé du monde, les conditions sont précaires. La promiscuité augmente les risques de transmission de la COVID-19.

Depuis le début de la pandémie, nos équipes sont en première ligne. Elles ont notamment installé des stations de lavage des mains sans contact qui fonctionnent sans électricité.

Photo: Fabeha Monir / Oxfam

Faites un geste concret dès maintenant

En faisant un don, vous pouvez faire une grande différence dans la vie des personnes réfugiées et déplacées. Par ce geste, vous aidez les familles confrontées à la faim, à la soif et à la pauvreté dans le monde. Vous donnez votre soutien aux populations qui cherchent à se relever d’une catastrophe ou d’un conflit.

robinet
25 $

J’offre un filtre à eau
pour toute une famille

repas
65 $

J’offre des repas à une famille pour une semaine

sceau
250 $

J’offre 10 trousses de survie aux communautés

Pour aller plus loin

flècheDécouvrir des pays ayant des besoins humanitaires

flècheConsulter nos projets durables à l’international

flècheFaire un don pour soutenir nos projets

Share This