pixel Facebook

L’économie du beigne :
la recette d’un monde durable

Associer un beigne à l’économie. Quelle idée étrange! Pourtant, la recette gagne en popularité. Car le beigne permet de repenser notre modèle économique. Le monde fait face à plusieurs défis de taille : inégalités, pauvreté, changements climatiques… Devant les failles de notre système actuel, cette délicieuse pâtisserie aide à bâtir un monde plus juste et durable. Comment est-ce possible? À travers le concept d’« économie du beigne ».

L’économie du beigne, c’est quoi?

C’est un modèle centré sur l’humain et la planète. L’idée est que l’économie doit répondre aux besoins des gens et respecter l’environnement. Sans ça, notre modèle de société reste fragile.

Mais… pourquoi un beigne alors? Parce que cette pâtisserie s’est révélée sous le crayon de l’économiste Kate Raworth, en 2012. En voulant représenter les limites de l’économie, elle a dessiné deux cercles. Et un beigne a pris forme.

Le beigne représente l’espace sûr et juste pour l’humanité. Celui dans lequel est possible une économie inclusive et durable. Cet espace permet à toute personne de répondre à ses besoins, dans le respect de l’environnement.

info

Le saviez-vous?

Le mot économie vient d’une expression grecque signifiant « gestion de la maison ». Dans la majorité des pays, l’économie est basée sur le produit intérieur brut (PIB). Mais cette mesure de la croissance ignore de nombreux autres aspects.

« En économie, l’outil le plus puissant n’est pas l’argent, ni même l’algèbre. C’est un crayon. Parce qu’avec un crayon vous pouvez redessiner le monde. »

Kate Raworth

Économiste et autrice du livre "Doughnut Economics"

L’économie du beigne, Comment ça marche?

schéma du beigne

Une économie qui se situe dans l’espace sûr du beigne est une économie inclusive et durable. Mais une économie hors de l’espace sûr dépasse les limites acceptables.

Ces limites sont représentées par les contours du beigne. Le cercle extérieur marque la limite environnementale. On parle aussi de «plafond». Le cercle intérieur marque la limite sociale. On parle aussi de «plancher».

Le plafond environnemental compte 9 limites pour la planète, comme les changements climatiques ou la pollution chimique. Lorsque ces limites sont dépassées, les ressources sont soumises à une forte pression.

Le plancher social compte 11 besoins de base, comme l’accès à la nourriture, l’eau ou l’éducation. Ce sont les éléments qui doivent être accessibles à chaque personne pour qu’elle s’épanouisse dans la société.

L’économie du beigne, dans la pratique

L’idée d’un beigne peut faire sourire. Mais c’est sérieux! D’ailleurs, le concept fait de plus en plus d’adeptes. Par exemple au Québec où il sert d’indicateur à un collectif, mais aussi en Europe dans le cadre d’un programme.

En effet, le beigne a gagné l’intérêt d’un groupe québécois de leaders. Le collectif G15+ utilise le concept comme indicateur de bien-être. Leur projet? Appuyer le Québec dans ses efforts visant une société plus solidaire, plus prospère et plus verte.

En Europe, la ville d’Amsterdam a créé le premier modèle de « ville du beigne ». La mairie a adapté le concept, en collaboration avec Kate Raworth. Depuis 2020, le beigne a intégré la stratégie locale visant une économie circulaire.

L’économie du beigne pour un monde durable

planète

Un grand défi nous attend dans les prochaines décennies. Il faut satisfaire les besoins de la population, tout en respectant les limites de la planète.

Or, le système économique actuel montre des failles. Il génère des inégalités extrêmes, tandis qu’une poignée de personnes accumule des fortunes immenses. Et il accentue la crise climatique, en privilégiant la croissance à tout prix.

Mais ce n’est pas une fatalité. Des alternatives existent. Ensemble, nous pouvons bâtir une économie au service des gens et de la planèteEn signant notre pétition, vous faites un geste concret pour la justice et l’égalité!

flèche Je donne mon appui

L’économie du beigne, dans les médias

Envie d’en savoir plus? Voici quelques ressources disponibles sur l’économie du beigne :

document

Pour aller plus loin

flècheConsulter nos campagnes actuelles

flècheDécouvrir nos projets à l’international

flècheEn savoir plus sur Oxfam-Québec

Share This