pixel Facebook

Montréal, 13 décembre 2023 – En réponse aux résultats de la COP28, Nafkote Dabi, responsable de la politique sur le changement climatique d’Oxfam International, a déclaré :

« Ceux qui luttent contre la crise climatique mondiale ont peu de raisons de se réjouir de cette COP28 décevante. Son résultat final est gravement insuffisant. Le pétrole, le charbon et le gaz ont de nouveau remporté la victoire, mais ils ont dû lutter plus fort pour y parvenir, et leur ère touche à sa fin.

La COP28 a été doublement décevante car elle n’a pas mis d’argent sur la table pour aider les pays en développement à effectuer la transition vers les énergies renouvelables. Et les pays riches ont une fois de plus manqué à leurs obligations d’aider les personnes touchées par les pires conséquences du dérèglement climatique, comme celles de la Corne de l’Afrique qui ont récemment tout perdu à cause des inondations, après une sécheresse historique de cinq saisons et des années de famine.

Les pays en développement, ainsi que les communautés les plus pauvres, se retrouvent confrontés à davantage de dettes, à une aggravation des inégalités, avec moins d’aide, plus de dangers, de faim et de privations. La COP28 était très loin du résultat historique et ambitieux qui avait été promis. »

Nafkote Dabi

Responsable de la politique sur le changement climatique d'Oxfam International

Vous avez une demande média?

portrait de Victoria AmigoVictoria Amigo
Agente des relations médiatiques et publiques

Téléphone: 514 606-4663 
Courriel : victoria.amigo@oxfam.org

Célébrons le mois de l'histoire des Noirs

X
Skip to content