URGENCE : Crise alimentaire dans la Corne de l’Afrique

Face à cette crise, Oxfam-Québec fait appel à la générosité des Québécoises et des Québécois afin de soutenir les populations vulnérables touchées par cette crise. Votre appui nous permettra d’apporter une aide vitale, notamment en fournissant de l’eau potable et de la nourriture. Votre don est nécessaire pour nous aider à sauver des vies.

Le criquet pélerin ravage les cultures de la Corne de l'Afrique

Des criquets pèlerins envahissent le Kenya depuis la Somalie et l'Éthiopie, détruisant des terres agricoles. Photo: Sven Torfinn / Oxfam. 24 janvier 2020.

Présentement, des essaims de criquets se déplacent en Afrique de l'Est. Ils ravagent les cultures de la Somalie, de l'Éthiopie, du Kenya, de l'Ouganda et de la Tanzanie. Plus de 12 millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire. En Somalie, l'urgence nationale a été déclarée.

La survie de plus de 22 millions de personnes est menacée

<p>Amina Muhammed, in the field of displaced persons in Lasgalol, with her two children, is 23 years old, married woman with 2 children, has been living in an internally displaced persons camp here for a year since she and her family were displaced from their&nbsp;home in the Oromia region in Dahatay, near the border of the two regions. They were agropastoral, they depended mainly on their crops like corn, but they had some cattle.</p>

Le Soudan du Sud et le Soudan sont aussi menacés par l'insécurité alimentaire. Au total, ce sont plus de 22 millions de personnes qui risquent de manquer de nourriture. Avec votre soutien, Oxfam pourra assurer la protection et la restauration de leurs moyens de subsistance.

criquet-pelerin

Le criquet pèlerin est le ravageur migrateur le plus destructeur au monde. Il mange l'équivalent de son propre poids chaque jour. Un seul kilomètre carré peut contenir jusqu'à 80 millions de criquets adultes, consommant ainsi la même quantité de nourriture que 35 000 personnes.

L'invasion de criquets dans la Corne de l'Afrique a été exacerbée par les aléas climatiques de ces dernières années. Après des périodes de sécheresse, le passage du cyclone Pawan a provoqué de fortes pluies et des inondations.

Une action immédiate est nécessaire

Pour éviter que la crise alimentaire s'aggrave, il faut agir vite.
Les essaims se déplacent très rapidement et la réponse doit être à la fois rapide et flexible.