49e Marche Monde : les valeurs des jeunes au cœur de la programmation

Montréal, le 25 avril 2019 La 49e Marche Monde d’Oxfam-Québec, qui aura lieu à Montréal le 10 mai prochain, promet aux quelque 6 000 jeunes participantes et participants un programme festif d’engagement citoyen sous le signe de l’inclusion.

En effet, la Marche, dont le thème est l’égalité des genres, symbolisé par le slogan « Une place pour nous », offrira une impressionnante variété de performances artistiques, sur scène, mais aussi tout le long du parcours.

Le spectacle d’ouverture qui aura lieu au Parc La Fontaine mettra en scène le groupe le plus en vue du rap québécois, LaF, vainqueur des Francouvertes 2018. Les rythmiques ensoleillées et les textes teintés d’humour de ces amis d’enfance à l’énergie communicative ont séduit toute une génération comme en témoigne le succès de leur dernier album Hôtel Délices.

L’égérie de la pop urbaine, Laurence Nerbonne, dont le tout nouvel album « Feu » et les prises de position en faveur de la représentation des femmes dans le milieu musical ont occupé la scène culturelle et télévisuelle locale ces dernières semaines, sera elle aussi de la partie.

L’artiste Nina Segalowitz offrira pour sa part une représentation de chant de gorge autochtone, le seul chant diphonique traditionnellement pratiqué par des femmes sur le continent américain.

Au centre de la scène, l’actrice Maude Campeau (District 31, O’, Situations d’urgence), engagée depuis plusieurs années avec Oxfam-Québec, et l’acteur Félix-Antoine Tremblay (Le Chalet, Mémoires Vives) se chargeront d’animer ce spectacle qui réserve au public de nombreuses surprises.

De gauche à droite, à partir du haut : LaF, Laurence Nerbonne, Nina Segalowitz. de jeunes participantes et participants de la Marche Monde Oxfam-Québec, Maude Campeau, et Félix-Antoine Tremblay. Crédit : Oxfam-Québec et courtoisie

Une fête sur scène et dans la rue

La culture urbaine sera à l’honneur lors de cette Marche Monde. En effet, les mélodies cuivrées de la fanfare hip-hop Urban Science accompagneront les marcheurs, alors que le collectif Rap Battles for Social Justice proposera une joute verbale autour du thème de l’égalité des genres dans différentes langues.  

Cette programmation artistique sera mise au service des valeurs d’altruisme, d’engagement et de participation citoyenne que la Marche Monde porte depuis près d’un demi-siècle.

« Les jeunes, transmetteurs d’espoir, cherchent leur place dans le monde, et la Marche Monde en est le catalyseur; un espace sécuritaire de dialogue, qui permet aux jeunes qui partagent des valeurs communes de se retrouver, affirme le cofondateur de la Marche et conseiller principal en développement d’alliances stratégiques d’Oxfam-Québec, Jean-Pierre Denis. Non seulement les nouvelles générations s’engagent, mais en marchant elles engagent aussi leurs communautés et clament haut et fort leurs convictions. »

La Marche de cette année a été construite pour, mais aussi par et avec les jeunes générations, puisqu’un « Siège jeunesse » composé de huit jeunes engagés, issus de communautés diversifiées, a participé activement à sa réalisation en apportant un regard nouveau et audacieux sur cet évènement annuel.

Merci à nos partenaires

La Marche Monde ne pourrait avoir lieu sans le soutien des partenaires d’Oxfam-Québec que sont la Ville de Montréal, l’Alliance pour l’engagement jeunesse, la Coalition de l’engagement jeunesse, l’Association québécoise du commerce équitable et Fairtrade Canada, ainsi que sans l’appui financier d’Affaires Mondiales Canada, auquel s’ajoute cette année celui du ministère du Patrimoine canadien

« Quelle belle initiative! Patrimoine canadien est fier d’appuyer la Marche Monde d’Oxfam-Québec, par l’entremise du programme Les jeunes s’engagent, a mentionné l’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme. Par ce partenariat, nous souhaitons sensibiliser nos jeunes à l’importance d’être des citoyens actifs et engagés dans la vie de leur communauté. J’invite personnellement les jeunes Canadiens à s’intéresser à ce qui se passe dans notre monde et à prendre leur place dans l’édification d’une société que l’on veut forte, diversifiée et inclusive. »

Oxfam-Québec souhaite aussi remercier les commanditaires de la Marche Monde, notamment l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ).

Grâce à l’engagement de ces acteurs, aux talents des artistes ayant répondu présent, mais surtout grâce à l’énergie et la détermination des jeunes participantes et participants qui occuperont les rues de Montréal le vendredi 10 mai, cette 49e Marche Monde se présente déjà comme l’un des moments marquants du printemps montréalais.

La Marche Monde traverse les frontières

Cette année, la Marche Monde franchira une nouvelle étape de son histoire. En plus d’offrir un espace de réflexion permettant de faire avancer la cause de la jeunesse ici au Québec, elle s’inscrira dans une démarche bien plus large, dépassant nos frontières. En effet, des Marche Monde auront également lieu cet été en Italie (10 mai), à Chypre (11 mai), en Roumanie (18 mai), en France (4 juin), au Royaume-Uni, au Portugal, en Grèce, en Croatie, en Bosnie, en Bulgarie et en Albanie (dates à déterminer).

Cette 49e Marche Monde met donc la table de la plus belle des manières pour la 50e, qui sera forcément un évènement historique pour les générations de marcheuses et marcheurs peuplant le Québec et dont l’héritage activiste et citoyen est aujourd’hui plus vivant que jamais.

Pour en savoir plus sur la Marche Monde, cliquez ici.