pixel Facebook

Taxer la richesse
pour combattre les inégalités

flèche Je signe la pétition

Inflation, hausse du coût de la vie, pandémie, urgence climatique… Tous ces facteurs aggravent la crise des inégalités. Ils nous affectent toutes et tous, mais pas de la même façon. Au cours des derniers mois, les plus riches ont accumulé des profits spectaculaires, alors que de plus en plus de personnes sombrent dans la pauvreté. Depuis 2020, les plus riches ont accaparé deux fois plus d’argent que 99 % de la population mondiale. Pour faire face à cette injustice, il est important d’agir!

Ensemble, construisons un avenir à égalité

Pour mettre fin aux inégalités, on doit s’en donner les moyens, ensemble! Une société plus juste, verte et inclusive passe aussi par une meilleure redistribution de la richesse.

Les milliards récupérés à travers une taxation plus équitable des ultra-riches pourraient financer la santé ou l’éducation… Des services publics qui profitent à toutes et tous!

Mieux taxer la richesse : une idée qui fait le tour du monde!

Tout le monde en parle! L’Argentine, la Colombie, l’Espagne, le Sri Lanka et la Bolivie ont augmenté la taxation des plus riches.

On en discute au Chili. Et on commence à le faire au Kenya, en Chine, en Malaisie, aux Pays-Bas et au Canada notamment.

Le Fonds monétaire international (FMI) en reconnaît désormais le potentiel, tout comme la Banque centrale européenne (BCE).

Dès 2020, des millionnaires ont même demandé une imposition permanente des plus riches pour aider à financer la reprise mondiale.

Repenser la taxation de la richesse n’est donc pas une idée si farfelue ou un concept défendu par quelques individus seulement.

Le fossé des inégalités se creuse

argent

Depuis 2020, les plus riches ont accaparé deux fois plus d’argent que 99 % de la population mondiale

camembert

Seuls 4 cents sur chaque dollar de recettes fiscales proviennent d’une taxe sur la richesse

croissance

Les entreprises énergétiques et agroalimentaires ont plus que doublé leurs profits en 2022

Source : « La loi du plus riche », Oxfam, rapport, 2023 lien externe

Quelles solutions concrètes demandons-nous?

Dénoncer les inégalités n’est pas suffisant pour les combattre. Encore faut-il proposer des solutions. En signant notre pétition, vous appuyez des revendications concrètes pour que les entreprises et les individus les plus riches fassent leur juste part. Vous soutenez des mesures de justice fiscale innovantes qui contribuent à :

richesse

Augmenter les impôts sur la fortune des plus riches

Augmenter significativement et immédiatement les impôts sur la fortune pour aider à financer les plans de sauvetage et de relance économique, et imposer temporairement les bénéfices excédentaires pour toutes les entreprises qui réalisent des profits extraordinaires.

Des précédents existent. Durant la Première Guerre mondiale, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont instauré un taux d’imposition de 80 % sur les bénéfices excédant un rendement annuel de 8 %.

paradis fiscal

Restituer l'argent caché dans les paradis fiscaux

  • Adopter, de manière coordonnée, des impôts sur les entreprises fixés à des niveaux suffisants et équitables, au cas par cas, selon le pays, et sur la base de l’affectation juste des profits dans chaque pays
  • Accélérer la mise en place de mécanismes d’échange automatique d’information dans les pays en développement
  • Publier des rapports sur les activités des multinationales dans chaque pays afin de récupérer l’argent placé dans les paradis fiscaux
luxe

Taxer les produits de luxe et les produits polluants

Instaurer des taxes sur les produits de luxe et sur ceux mettant en péril la lutte aux changements climatiques. Les émissions de carbone de la minorité fortunée contribuent gravement à la création de conditions climatiques extrêmes et entravent l’objectif mondial de limiter le réchauffement climatique.

ordinateur

Cibler les géants du Web

Activer la taxe sur les ventes numériques pour les entreprises reposant fortement sur le numérique, une idée popularisée au Québec sous le nom de Taxe Netflix.

flèche Je signe la pétition

La fiscalité : un enjeu féministe!

Un régime fiscal peut renforcer les inégalités de genre. Quand les plus riches ne font pas leur juste part, les gouvernements sont tentés de couper dans les services publics ou d’augmenter les taxes à la consommation. Ces choix peuvent affecter les femmes, de façon disproportionnée. Pourquoi?

➧ Les mesures d’austérité touchent en particulier les femmes, car elles travaillent plus fréquemment dans le secteur public que les hommes. Et, puisqu’elles prennent soin de la famille, dans une plus grande mesure que les hommes, elles dépendent davantage des services publics (éducation, garde des enfants, santé).

➧ Une hausse des taxes à la consommation est aussi plus durement ressentie par les femmes, qui se chargent habituellement des courses hebdomadaires pour la famille. Elles paient donc plus, en proportion de leur revenu hebdomadaire ou mensuel.

groupe de femmes

Chaque voix compte

mégaphoneGrâce à vos 38 000 signatures, Oxfam-Québec fait entendre votre voix auprès du gouvernement.

On a proposé des solutions à des leaders. Et on a été entendus. Ne nous arrêtons pas là!

Ensemble, continuons à faire pression pour taxer les plus grandes fortunes.

Depuis le lancement de cette pétition, le gouvernement fédéral a annoncé :

  • une nouvelle taxe sur des biens de luxe et polluants qui devrait rapporter 604 millions de dollars de recettes sur 5 ans (bateaux de plus de 250 000 $, aéronefs et voitures neuves de plus de 100 000 $)
  • une taxe de 3 % prévue sur les grandes entreprises de services numériques (Amazon, Facebook, Google, Apple) qui devrait rapportée 1,13 milliard de dollars de recettes
  • des règles plus strictes pour éviter le recours à l’évitement fiscal et aux paradis fiscaux

flèche Je signe la pétition

Pour aller plus loin

flècheDécouvrir la campagne «climat de justice»

flècheConsidérer les urgences humanitaires

flècheEn savoir plus sur Oxfam-Québec

Célébrons le mois de l'histoire des Noirs

X
Share This
Skip to content