Des personnes déplacées font des réserves d'eau à un point de distribution installé par Oxfam dans le camp de Al-Manjorah, gouvernorat de Hajjah. Photo: Moayed Al-Shaibani/Oxfam

Guerre au Yémen : la famine menace des millions de yéménites

Après 5 ans de conflit violent qui oppose notamment les houtistes yéménites soutenus par l’Iran au gouvernement central soutenu par l’Arabie saoudite et ses alliés des pays du Golf, le Yémen vit ce que l’ONU qualifie de plus grave crise humanitaire au monde. Depuis 2015, les frappes aériennes et les combats ont chassé près de 4 millions de personnes de leurs foyers et fait plus de 12 000 victimes civiles.

On estime désormais que plus de 24 millions de personnes, soit environ 85 % de la population, souffrent d’insécurité alimentaire et ont besoin d’assistance. Le spectre de la famine plane désormais sur 10 millions d’entre elles, dans un pays déjà reconnu avant la guerre comme le pays le plus pauvre du Moyen-Orient. Nous apportons une aide d’urgence à la population, mais avons besoin de vous pour renforcer notre intervention humanitaire.

 

 

La famine menace la population du Yémen, le choléra progresse

L’économie est anéantie. D’innombrables habitations, entrepôts, exploitations agricoles et d’autres infrastructures civiles essentielles ont été détruites.

Les services de base, comme la santé et l’approvisionnement en eau, sont au point de rupture. Les approvisionnements alimentaires, importés à 90 %, , sont considérablement perturbés en raison des blocus maritimes et aériens mis en place par les acteurs du conflit. Les prix continuent d’augmenter, alors que plusieurs personnes parmi les plus pauvres ont perdu toute source de revenu.

En outre, le Yémen doit maintenant faire face à la plus grave épidémie de choléra jamais enregistrée au monde, qui a gagné quasiment tout le territoire dévasté par le conflit.

Pour la seule année 2019, un sordide record a été atteint avec près de 900 000 nouveaux cas enregistrés au cours des 10 premiers mois de l’année, soit 3 fois plus qu’à pareille date en 2018... Plus de 2 700 personnes sont mortes du choléra depuis le début de l’épidémie, sans compter les victimes de la dengue en 2019. La maladie menace de nombreuses autres personnes, déjà affaiblies par la faim et les effets d’une guerre de plus en plus violente qui continue de déchirer le pays.

« Un enfant meurt toutes les 10 minutes au Yémen. Le taux de mortalité peut varier de 20 à 70 % d’un mois à l’autre ». Dre Mariam El Ma’mary – Médecin

Ali, 19 mois, est né dans cette tente. Ses parents ont dû fuir les violences et ils vivent désormais dans le camp pour personnes déplacées de Huth, dans le gouvernorat d’Amran. Parmi les 4 millions de personnes déplacés au Yémen, 55 % sont des enfants, dont beaucoup souffrent de malnutrition sévère.

L'action humanitaire d'Oxfam au Yémen

 

Nous apportons une aide de première nécessité dans le nord et le sud du pays. Depuis juillet 2015, nous avons porté assistance à plus de 3 millions de personnes de part et d’autre des lignes de front.

À la suite de la propagation de l’épidémie de choléra, nous avons directement soutenu plus de 430 000 personnes dans quatre gouvernorats, en coordination avec d’autres ONG internationales. Nous fournissons de l’eau potable, des filtres à eau et des bidons, construisons des douches, toilettes sèches et menons des programmes de sensibilisation à l’hygiène.


Nos opérations consistent actuellement à :

  • Distribuer de l’argent en liquide et des coupons pour permettre aux Yéménites d’acheter la nourriture dont ils ont besoin pour survivre
  • Fournir de l’eau potable et des services d’assainissement, y compris dans les zones difficiles d’accès afin de prévenir la propagation du choléra :
  • Acheminement d’eau par camion-citerne
  • Réparation des systèmes de distribution d’eau
  • Construction de douches et des toilettes sèches
  • Soutenir les organisations partenaires locales qui distribuent une aide alimentaire d’urgence et accompagnent les personnes vulnérables dans la production de leur propre nourriture

Votre soutien sauvera des vies


On ne peut pas fermer les yeux sur cette crise. L’insécurité alimentaire, les risques de famine etla propagation du choléra progressent sans cesse, mais peuvent encore être freinées.

En agissant maintenant, nous pourrons éviter le pire et empêcher l’augmentation des pertes humaines.

Contribuez à sauver des vies en soutenant l’action d’Oxfam-Québec et en lui permettant d’apporter une aide d’urgence à celles et ceux qui en ont le plus besoin.

 

SIGNEZ NOTRE PÉTITION!

Le Yémen est la cible d'armes vendues par le Canada à l'Arabie saoudite

Toutes les parties qui s’opposent dans le conflit, y compris la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, ont violé les dispositions du droit humanitaire international. Selon le Traité sur le commerce des armes, auquel le Canada a récemment adhéré, aucun pays ne doit directement ou indirectement fournir d’armes, de munitions, de technologies ou de matériel militaire pouvant servir dans le conflit.

L’aide humanitaire du Canada au Yémen sauve des vies, mais ne peut à elle seule suffire à mettre fin aux souffrances de millions de civils.

Oxfam tente d’influencer le Canada pour qu’il mette fin immédiatement à son contrat de vente de véhicules blindés légers à l’Arabie saoudite.

Le Yémen ne peut plus attendre.

Faites une différence dès aujourd'hui!
Montrons au gouvernement canadien que nous soutenons la fin immédiate de son accord avec l’Arabie saoudite. Lire la lettre.

Dons mensuels pop in 16 - Maximisez - 650 x 280