Des personnes déplacées font des réserves d'eau à un point de distribution installé par Oxfam dans le camp de Al-Manjorah, gouvernorat de Hajjah. Photo: Moayed Al-Shaibani/Oxfam

Conflit au Yémen : la famine menace des millions de personnes

Trois ans de conflit violent au Yémen ont conduit à ce que l’ONU qualifie de plus grave crise humanitaire au monde. Les frappes aériennes et les combats ont chassé plus de 3 millions de personnes de leurs foyers.

On estime désormais que 17.8 millions de personnes, soit 63 % de la population, souffrent d’insécurité alimentaire et de malnutrition. Le spectre de la famine plane désormais sur 8 millions d’entre elles.

La famine menace, le choléra progresse

L’économie est anéantie. D’innombrables habitations, entrepôts, exploitations agricoles et d’autres infrastructures civiles essentielles ont été détruites.

Les services de base, comme la santé et l’approvisionnement en eau, s’effondrent. Les approvisionnements alimentaires, dont près de 90 % devaient être importés même avant le conflit, sont considérablement perturbés. Les prix continuent d’augmenter, alors que nombre des personnes les plus pauvres ont perdu toute source de revenu.

En outre, le Yémen doit maintenant faire face à la plus grave épidémie de choléra jamais enregistrée au monde, qui a gagné quasiment tout le territoire dévasté par le conflit.

Plus d’1,1 million de cas ont été signalés et au moins 2 300 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie. La maladie menace de nombreuses autres personnes, déjà affaiblies par la faim et les effets de la guerre qui continue de déchirer le pays.

Ali 19 mois, est né dans cette tente. Ses parents ont dû fuir les violences et ils vivent désormais dans le camp pour personnes déplacées de Huth, dans le gouvernorat d’Amran. Parmi les 2 millions de déplacés au Yémen, 55 % sont des enfants, dont beaucoup souffrent de malnutrition sévère.

L’action humanitaire d’Oxfam

Nous apportons une aide de première nécessité dans le nord et le sud du pays. Depuis juillet 2015, nous avons porté assistance à plus de 3 million de personnes de part et d’autre des lignes de front.

Suite à la propagation de l’épidémie de choléra, nous avons directement soutenu plus de 430 000 personnes dans quatre gouvernorats, en coordination avec d’autres ONG internationales. Nous fournissons de l’eau potable, des filtres et des bidons, construisons des latrines et menons des programmes de sensibilisation à l’hygiène.

Nos opérations consistent actuellement à :

  • 3 districts ciblés ;
  • soutenir des organisations partenaires locales qui distribuent une aide alimentaire d’urgence et accompagnent des personnes vulnérables dans la production de leur propre nourriture et le développement d’autres sources de revenu ;
  • fournir des équipements d’eau et d’assainissement afin de prévenir la propagation de maladies, telles que le choléra et la diarrhée ;
  • distribuer de l’argent en liquide et des coupons pour permettre aux bénéficiaires d’acheter la nourriture dont ils ont besoin pour survivre ;
  • construire des douches et des toilettes pour celles et ceux qui ont dû abandonner leur foyer.

Votre soutien sauvera des vies

On ne peut fermer les yeux sur cette crise. L’aggravation de l’insécurité alimentaire et la propagation de la famine sont imminentes, mais peuvent encore être évitées.

En agissant maintenant, nous pourrons éviter le pire et empêcher des pertes humaines catastrophiques.

Contribuez à sauver des vies en soutenant l’action d’Oxfam et en lui permettant d’apporter une aide d’urgence à celles et ceux qui en le plus besoin.

Je fais un don ligne pour les fêtes